La fontaine à eau atmosphérique : la solution la plus écologique pour le bureau

Dernières nées dans le marché des fontaines à eau de bureau, les fontaines de bureau atmosphériques récoltent l’eau présente dans l’atmosphère que nous respirons et la filtrent pour fournir une eau purifiée.

On parle aussi de générateur d’eau atmosphérique. Découvrons son fonctionnement.

Les avantages des fontaines atmosphériques

Le principal avantage est la manutention et la logistique : il n’y a pas besoin d’acheter, de transporter, de manipuler et de recycler de lourdes bonbonnes d’eau : la fontaine utilise l’eau contenue dans l’air ambiant, soit une quantité quasi illimitées d’eau !

Un autre gros avantage : pas besoin de raccordement au réseau d’eau : une simple prise électrique suffit.

En outre, la fontaine joue aussi un rôle de déshumidificateur de l’air et de purification de l’air.

Comment fonctionne une fontaine à eau atmosphérique ?

Voici le fonctionnement des générateurs d’eau atmosphériques :

  • La machine aspire l’air et le dépoussière
  • La machine déshumidifie l’air en abaissant sa température jusqu’au point de rosée afin de créer de la condensation
  • L’eau condensée dans la machine passe à travers quatre filtres :
    1. Le filtre sédiment, qui retire les impuretés
    2. Le filtre précarbone, qui retire les chlorides et les mauvaises odeurs
    3. Un filtre à osmose inverse qui retire à nouveaux les impuretés et conserve les minéraux.
    4. Un stérilisateur pour la rendre parfaitement exempte de bactéries et de virus et totalement portable.

L’eau est ensuite mise à température de boisson : fraîche, température ambiante ou chaude. Elle ne contient ni calcaire, ni chlore, ni impureté et est agréable au goût.

La production d’eau contribue à purifier l’air, puisque l’air est rejeté dans l’atmosphère après purification.

C’est une solution très écologique et autonome

Pas de bonbonnes ni de bouteilles, pas de raccordement à l’eau, l’exploitation d’une ressource quasiment infinie…

Ces machines sont idéales dans les zones où un point d’eau est difficile à trouver. Elle peut aussi fonctionner à l’énergie solaire ou éolienne, ce qui la rend particulièrement adaptée aux conditions difficiles (dispensaire reculé, brousse…), et idéale dans les zones humides.

La présentation d’un fabricant vous donnera davantage de détails :

Les points à regarder dans l’achat d’une fontaine atmosphérique

La capacité de production

Les plus petites produisent jusqu’à 15 litres par jour, tandis que les machines les plus imposantes… 1000 litres par jour !

En pratique, la production dépend du taux d’humidité de l’air. Les valeurs communiquées sont souvent sur la base d’un taux d’humidité de 35%.

Dans un bureau climatisé, l’humidité moyenne tourne autour de 60%… Ce n’est pas l’humidité qui manquera !

La capacité du réservoir

Après sa récolte et sa filtration l’eau est stockée dans un réservoir. La capacité du réservoir est en général proportionnelle à celle de production : les premiers modèles peuvent stocker 8 litres, tandis que les plus importants jusqu’à 5000 litres !

Le prix

À l’origine plus élevé que les fontaines à eau à bonbonne, le prix des fontaines atmosphérique ne fait que baisser. Il reste supérieur mais est bien moins coûteux en terme de main d’œuvre et d’entretien : c’est surtout un coût fixe, alors que les machines à bonbonne sont surtout des coûts récurrents (à la grande joie des fournisseurs !).

C’est aussi une solution économique : électricité et filtres compris, le litre d’eau revient à moins de 0,07 € contre 0.50 € environ pour l’eau en bouteille (hors achat de la machine).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.