Chauffe-eau : une étude comparative

Le chauffage et l’électricité ne sont pas les seules dépenses énergétiques couvertes par un ménage : la production d’eau chaude sanitaire, assurée par un chauffe-eau, est également un point important dans la consommation énergétique d’un logement. Comment trouver le chauffe-eau le plus adapté à votre situation ? Suivez nos conseils !

Quels sont les différents types de chauffe-eau sur le marché ?

Quelle est l’utilité d’un chauffe-eau ?

L’eau chaude sanitaire est particulièrement importante dans un foyer : en moyenne, ce sont près de 35 à 80 litres d’eau chaude qui sont consommés chaque jour par un ménage. Un chauffe-eau permet donc d’alimenter votre logement en eau chaude sanitaire : l’eau est stockée dans une cuve, et chauffée à la température que vous souhaitez, grâce à un thermostat. Ce dernier est relié à une résistance. Lorsque vous puisez de l’eau chaude dans le réservoir du chauffe-eau, celui-ci se vide, pour se remplir d’eau froide au cours de la nuit. 

Le chauffe-eau ne doit pas être confondu avec une chaudière, qui se charge, elle, de la production de chauffage, à l’aide de vos radiateurs et / ou de votre parquet chauffant. Toutefois, vous pourrez trouver sur le marché certaines chaudières proposant d’assurer les deux rôles.

Découvrez les différents types de chauffe-eau

Il existe de nombreux types de chauffe-eau, permettant ainsi de répondre à toutes les attentes et à tous les budgets. La liste ci-dessous vous permet de faire un tour des modèles qui s’offrent à vous !

  • le chauffe-eau gaz : l’eau stockée dans le ballon est chauffée grâce à la combustion du gaz par le brûleur du chauffe-eau. Ce chauffe-eau est particulièrement intéressant en termes de rendement, et offre l’opportunité de chauffer votre eau à moindre coût, grâce à une énergie moins chère. De plus, de nombreux modèles sont disponibles ! Toutefois, cette solution est polluante, et doit être installée dans certaines pièces spécifiques, ce qui bride quelque peu l’organisation de votre appartement. Prévoyez également des déperditions de chaleur, et donc une surconsommation ;
  • le chauffe-eau électrique : c’est une résistance électrique qui permet ici de chauffer l’eau chaude sanitaire. Si vous êtes un adepte du système des Heures pleines / Heures creuses, ce chauffe-eau est une bonne alternative, et s’adapte qui plus est aux petites et grandes capacités. De plus, vous n’aurez aucun mal à l’installer !
  • le chauffe-eau thermodynamique : couplé d’une pompe à chaleur, ce système chauffe l’eau grâce aux calories présentes dans l’air. C’est donc une solution écologique, qui utilisera de plus peu d’électricité, et est éligible aux primes énergie ! Cet appareil reste toutefois cher, et surtout bruyant ;
  • le chauffe-eau solaire : c’est l’énergie solaire qui chauffe ici l’eau de votre chauffe-eau. Il vous faut donc être équipé de panneaux solaires photovoltaïques. Cette alternative est plus respectueuse de l’environnement, puisque les émissions de gaz à effet de serre (GES) sont quasi nulles. De plus, vous serez éligible à certaines primes énergie, vous permettant d’amortir le coût de votre installation, qui peut être particulièrement élevé. Notez que le chauffe-eau solaire n’est rentable que dans une région ensoleillée, et qu’un système d’appoint sera sûrement nécessaire en hiver !

Comment choisir le chauffe-eau idéal pour votre logement ?

Une question de coût

Trouver le chauffe-eau idéal à votre logement et à votre situation est en grande partie une question de coût. En effet, lors de votre choix, il faudra prendre en compte le prix de l’appareil. A titre d’exemple, le tarif pour un chauffe-eau gaz est compris entre 200 et 800€, tandis qu’un chauffe-eau solaire coûte entre 2 000 et 8 000€ et reste la version la plus onéreuse.

Toutefois, le prix d’achat d’un chauffe-eau n’est pas le seul critère à prendre en considération : son rendement est, lui aussi, particulièrement important. Prévoir le rendement de votre chauffe-eau selon votre logement et votre consommation d’énergie vous permettra de sélectionner le chauffe-eau présentant le meilleur rapport qualité/prix.

Notez que le prix que vous pourriez débourser pour produire de l’eau chaude sanitaire dépend également de l’énergie que vous sélectionnez, et de l’offre à laquelle vous avez souscrit. N’hésitez pas à comparer les offres d’énergie disponibles sur le marché de l’énergie pour réduire vos factures !

Chauffe-eau instantané ou à accumulation ?

La principale différence entre ces deux chauffe-eau est la consommation d’eau : un chauffe-eau instantané sera plus adéquat pour une petite surface, nécessitant peu d’eau chaude, tandis que le cumulus, ou chauffe-eau à accumulation, répondra davantage aux besoins d’une famille, dont la consommation en eau chaude sanitaire est plus élevée.

Le chauffe-eau instantané chauffe votre eau à la demande, et prend peu de place. Il peut de plus être installé dans n’importe quelle pièce de votre maison, et reste plus économique à la fois à l’achat et à l’usage. Toutefois, son débit est faible, et vous ne serez pas éligible aux primes. Le cumulus, quant à lui, permet de personnaliser la capacité de stockage selon votre consommation. Il est éligible aux aides financières, mais vous serez susceptible de faire face à une pénurie d’eau au cours du remplissage du ballon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.