Les adoucisseurs d’eau : 4 grands types, choisissez le bon

Lutter contre le calcaire (eau trop dure)

Si vous êtes dans une région à eau dure, c’est-à-dire très calcaire, vous avez sans doute remarqué que les dépôts de tartre se formaient rapidement sur les robinets, les bouilloires… Et vous devinez bien qu’il s’en dépose aussi dans les endroits inaccessibles tels que les sanitaires, les appareils électro ménagers (lave-linge, lave-vaisselle…). Vous pouvez déposer des anti-calcaires ou traiter au vinaigre blanc, mais vous ne traiterez alors que les symptômes, pas les causes.

Or, le calcaire peut entraîner un encrassement, une corrosion précoce, une réduction du débit, un goût désagréable…

L’adoucisseur d’eau permet de limiter la dureté de l’eau à la source, c’est-à-dire sur votre arrivée d’eau.

Pour davantage d’informations sur la dureté de l’eau, je vous invite à consulter mon dossier spécial pH, à l’origine écrit pour les piscines mais qui s’applique aussi dans notre cas : voir « Dureté de l’eau des piscines« .

Ce qu’il faut savoir, c’est que le calcaire dépend évidemment de l’eau qui arrive dans vos conduits (dont la dureté est fonction des régions, des nappes phréatiques, des traitements…) mais aussi :

  • de la température. Une température haute qui chute brutalement (ou l’inverse) peut accélérer les dépôts,
  • de la teneur en CO2 de l’eau,
  • le temps de séjour de l’eau dans les canalisations : lorsque l’eau « attend », les cristaux de calcaire ont le temps de se déposer.

Adoucisseurs d’eau : à sel ou sans sel ?

Il existe de plusieurs grands types d’adoucisseurs d’eau, avec sel, sans sel, par injection, par magnétisme…

Les adoucisseurs d’eau à sel

C’est un peu le même principe que les sels régénérants de votre lave-vaisselle. Cela consiste à brancher une cuve sur votre arrivée d’eau, par lequelle passera toute l’eau qui desservira votre installation. Dans cette cuve, il y a un dispositif (à brancher sur le courant électrique) qui fait passer l’eau dans deux bacs, le premier à résine et l’autre avec du sel.

Comme dans un lave-vaisselle, c’est un échange chimique d’ions qui va découper le calcaire (NaCl) en ions Calcium (Ca-) et en sodium (Na+) retirer les ions calcium de l’eau. Le sodium va ensuite reposer dans le bac à saumure. L’ensemble du processus se régénère automatiquement, sauf la résine échangeuse d’ions qui doit être remplacée régulièrement, comme vous le faites avec le sel régénérant de votre lave-vaisselle.

Les adoucisseurs magnétiques

Ce sont des dispositifs magnétiques (des aimants ou éléctroaimants) que vous placez sur votre arrivée d’eau. Ils font passer leur champ magnétique à travers les tuyaux, et influent sur le comportement des minéraux contenus dans l’eau. Ce processus est moins fiable que les adoucisseurs à sel

Les adoucisseurs par injection de CO2

Enfin, cette troisième technique consiste à acidifier l’eau par injection de dioxyde de carbone. En effet, le calcaire réagir aux acides (lorsque vous nettoyez votre robinetterie au vinaigre blanc, vous le remarquez bien). La méthode va donc rendre l’eau temporairement plus acide pour éliminer et dissoudre ces molécules basiques. Cela demande une alimentation électrique et des bonbonnes de carbone à changer régulièrement.

Les adoucisseurs à microfiltration

Ce sont des cartouches qui se fixent sur l’arrivée d’eau. Il faut les remplacer périodiquement. L’eau passe à travers des filtres très fins (microfiltration) ou est polarisée, ce qui élimine les matériaux susceptibles de se déposer dans le circuit d’eau. Il faut bien évidemment changer les cartouches régulièrement car elles s’encrassent avec le temps.

En conclusion sur les adoucisseurs d’eau

Contre le calcaire, la pose d’un adoucisseur d’eau permet de traiter le problème à la source, de boire une eau plus pure, d’éviter les dépôts de tartre sur la robinetterie, les parois de douche, la peau, et d’encrasser l’électroménager. Selon les solutions, l’installation par un plombier spécialisé peut être requise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *