Adopter un poisson… oui mais attention !

Le poisson a une réputation d’animal facile à adopter : moins exigeant qu’un chien ou un chat, un poisson demande moins d’attention…mais cela ne veut pas dire qu’on peut en adopter un sur un coup de tête ! Ce sont des êtres vivants qui ont besoin d’un certain confort pour se développer dans de bonnes conditions.

Nous allons voir ensemble dans cet article les différentes à étapes respecter pour adopter son premier poisson !

Choisir son poisson

C’est la première étape et c’est la plus importante : chaque espèce de poisson est différente et possède des besoins différents. Ne choisissez pas votre poisson sur un coup de tête parce qu’il a de jolies couleurs ou de jolis yeux.

Certains poissons ont besoin d’un régime alimentaire spécifique, d’autres poissons polluent plus rapidement leur eau et nécessitent donc un entretien plus important. Enfin, il faut prendre en compte le potentiel de croissance de l’animal afin de choisir un aquarium adapté !

Choisir son aquarium

C’est un point sensible…pour y voir plus clair, nous avons invité Émilie, rédactrice pour le site animaux-paradise.com, afin qu’elle nous donne quelques conseils sur le choix d’un aquarium. Émilie, on te laisse la parole !

« En effet, le choix d’un aquarium n’est pas à prendre à la légère ! C’est même une question très sensible dans certains pays. En Allemagne, par exemple, le bocal pour poisson est interdit à la vente pour cause de maltraitance animale.

Les poissons, peu importe l’espèce, sont habitués à vivre dans des espaces relativement grands. Un petit lagon fait déjà plusieurs milliers de litres…on comprend donc le problème que peut poser un petit bocal pour poisson de quelques litres à peines.

Pour permettre au poisson de vivre dans des conditions décentes, je conseille généralement des aquarium d’au moins 150 lites (c’est-à-dire la taille d’une baignoire)… Un bocal de quelques litres ne suffit vraiment pas. »

L’équipement pour aquarium : à ne pas négliger !

Comme mentionné plus haut, les poissons polluent naturellement leur environnement (on comprend vite donc qu’il est impossible de se contenter d’un bocal de quelques litres, ce sera une véritable prison pour votre poisson).

L’aquariophilie est une discipline à part entière… Pour faire face à cette pollution, un aquarium doit être doté d’un filtre à eau qu’il ne faudra pas oublier de nettoyer régulièrement.

N’oubliez pas non plus la lumière ! Les néons permettent aux micro-organismes de se développer, ils sont donc essentiels à l’écosystème de votre aquarium.

La décoration de l’aquarium est aussi très importante afin que votre poisson puisse s’y sentir bien. Vous pouvez installer des petits obstacles ainsi que des petits constructions pour l’aspect ludique mais aussi pour que le poisson puisse se cacher et s’isoler.

Note : évitez les décorations en plastique et préférez le gravier naturel afin de faire écho au milieu naturel de votre poisson.

Un régime alimentaire adapté : un poisson ne mange pas tous les jours !

C’est important de bien se renseigner sur son poisson car les espèces peuvent avoir des régimes alimentaires différents. De manière générale, les capsules disponibles dans le commerce sont suffisantes pour une alimentation sommaire mais nous vous conseillons d’aller un peu plus loin pour le bien-être de votre poisson : certaines espèces adorent certaines plantes qui peuvent être facilement trouvées dans le commerce !

Rappelons enfin que les poissons sont habitués à ne pas manger pendant plusieurs jours… évitez donc de verser de la nourriture dans le bocal plusieurs fois par jour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *