Comment installer un nouvel aquarium : le cycle de l’azote

Comment démarrer mon aquarium ? Qu’est-ce que le cycle de l’azote ?

Beaucoup se débutants se posent ces questions, et c’est bien normal. Mais avant d’y répondre, un avertissement : armez-vous de patience : entre le moment où vous installez votre aquarium et l’arrivée des premiers poissons, il faudra compter entre 4 et 6 semaines !

Avant l’achat : l’emplacement

Avant d’acheter l’aquarium, vous devez choisir l’emplacement de votre aquarium. Idéalement, un coin tranquille, sans lumière directe du soleil et isolé des vibrations créées par les portes qui se ferment et s’ouvrent.

Vous devez aussi être proche d’une prise électrique : l’équipement de l’aquarium (lumière, filtre, chauffage, contrôleur de pH) a besoin d’électricité !

L’équipement de base d’un aquarium

Pour débuter en aquariophilie, vous avez besoin de la base :

  • Aquarium : évidemment ! Respectez bien les besoins des poissons. Ils ont sans doute besoin de davantage de volume que vous l’imaginez
  • Filtre d’aquarium (interne ou externe) : pour le filtre externe, le plus grand est le mieux
  • Plantes : leur caractère esthétique est indéniable, mais choisissez aussi des plantes adaptées à leur milieu (lumière, CO2 et fertilisation)
  • Décoration : n’utilisez que du bois ou des pierres, évitez les décorations artificielles des aquariums
  • Chauffage
  • Nettoyeur de gravier
  • Kits de test pour vérifier les paramètres de l’eau
  • Seau qui sera utile pour changer l’eau
  • Coussin thermique / tapis chauffant

Vous avez tout l’équipement ? Il est temps d’installer l’aquarium !

Poissons dans un aquarium

Comment installer l’aquarium

  1. Placez le support d’aquarium à la place et sur la partie supérieure du support placez un coussin thermique. Si votre aquarium est équipé d’un cadre inférieur, vous n’avez pas besoin d’utiliser le coussin thermique.
  2. Lorsque l’aquarium est à sa place, vous commencerez à ajouter le substrat pour les plantes, ne lavez pas le substrat végétal. Ici vous avez beaucoup d’options comme Tropica Plant Growth Substrate, Dennerle DeponitMix Professional ou ADA Aqua Soil Amazonia. L’épaisseur du support doit être de 1 cm.
  3. Ajoutez le gravier sur le substrat, mais vous devez laver le gravier avant de le mettre sur le substrat. Lavez le gravier ! C’est très important car si vous avez oublié, vous aurez besoin de plusieurs semaines avant que l’eau de votre aquarium soit propre. Sur le substrat, vous ajouterez une couche de gravier d’une épaisseur de 4-5 cm.
  4. Commencez à remplir l’aquarium, ajoutez l’eau très lentement, ne dérangez pas le gravier, une plaque vous aidera beaucoup à éviter de déranger le gravier.
  5. Ajoutez des plantes et des décorations, le meilleur moment pour ajouter des plantes c’est quand le niveau de l’eau est bas.
  6. Lorsque vous avez fini d’ajouter des plantes et des décorations, vous pouvez continuer à remplir d’eau l’aquarium.
  7. Avant de commencer tous les équipements, vous devez retirez le gravier qui se retrouverait sur les roches. Les vitres aussi devra être nettoyé de la poussière générée par le gravier.
  8. Démarrez tout l’équipement et voyez si tout fonctionne bien, vérifiez le chauffage.
  9. Faire les derniers arrangements aux décorations et ajouter un conditionneur qui enlève le chlore.
  10. Le lendemain, vous trouverez probablement des plantes flottantes, il vous suffira de les replanter.

L’installation d’un nouvel aquarium est très facile… Maintenant la partie difficile commence parce que vous devez attendre 4-6 semaines pour que l’aquarium démarre son cycle.

Qu’est-ce que le cycle de l’azote et pourquoi c’est important ?

Le cycle de l’azote est l’une des choses les plus importantes à connaître lorsque vous avez un aquarium. Si vous ne faites pas attention au cycle de l’azote, vos poissons mourrons, c’est aussi simple que cela. Vous devez donc démarrer votre aquarium, on parle de cycle de l’azote, cycle de démarrage, cycle biologique ou nitrification.

En très résumé : le cycle de l’azote permet, grâce aux bactéries, de transformer les déchets organiques en engrais pour les plantes.

Tout d’abord, vous ne devez jamais intégrer les poissons immédiatement dans un nouvel aquarium. Ce n’est pas une question d’habitude des poissons, c’est une histoire chimique.

Votre aquarium est un milieu clos. Pour répliquer les conditions existant dans la nature, vous devez prendre un peu le temps. Dans la nature, la volume d’eau est immense et les bactéries existent depuis des milliards d’années.

Dans votre aquarium, de l’azote est produit par les poissons, la nourriture ou les plantes mourantes. Si vous ne l’éliminez pas, il sera transformé en ammoniac (NH3/NH4) qui est très toxique pour les poissons.

Pour détruire l’ammoniac, vous pouvez utiliser des bactéries nitrosomonas, qui le transformeront en nitrite. Le souci, c’est que dans un nouvel aquarium, elles ne sont pas (encore) présentes.

Imaginons que ces bactéries soient bien présentent, et qu’elles transforment l’ammoniac en nitrites. Le nitrite (NO2) est moins toxique que l’azote, mais reste dangereux pour les poissons au-delà de 0,3 mg/litre.

Que faire alors ? Eh bien, c’est le rôle d’une nouvelle bactérie, qui utilise l’oxygène pour transformer le NO2 en NO3 (nitrates). On y arrive !

Les nitrates ne sont pas si toxiques pour les poissons, mais une valeur élevée de NO3 réduira la durée de vie des poissons, la clé principale pour des valeurs élevées de NO3 est que l’augmentation de NO3 à prendre dans le temps de cette façon les poissons s’adapteront à des valeurs plus élevées de NO3.

Que faire alors ?

Vous avez répondu une nouvelle bactérie ? Presque ! Dans un aquarium planté, les nitrates (NO3) seront utilisés par les plantes comme les nutriments. Pour maintenir un bon équilibre de NO3 vous devez donc chercher en permanence à obtenir un un équilibre entre les poissons, les plantes et les bactéries ! Et oui, les plantes ne sont pas uniquement décoratives !

Tout ceci est résumé dans ce schéma :

Cycle de l'azote aquatique
Cycle de l’azote dans un aquarium, par derivative work: Mouagip (talk)Aquarium-NitrogenCycle.png: w:pl:Wikipedysta:Lukas3Cette image vectorielle non W3C-spécifiée a été créée avec Adobe Illustrator. — Aquarium-NitrogenCycle.png, CC BY 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11356874

Quelle est la teneur maximale en nitrates (NO3) pour un aquarium ?

Tout dépend des poissons que vous accueillerez. 20 mg/l est un maximum pour des poissons sensibles (Discus), d’autres toléreront jusqu’à 50 mg/l.

Combien de temps pour mettre en place ce cycle ?

Maintenant que vous connaissez le cycle de l’azote, vous vous posez forcément le question : dans combien de temps mon aquarium sera-t-il prêt ?

Généralement il faut compter de 4 à 6 semaines, dans ce temps il n’est pas recommandé d’ajouter du poisson dans le réservoir. Il est recommandé d’ajouter des cultures bactériennes qui vous aideront dans le cycle du réservoir, par exemple Biodigest de chez Prodibio qui contient des milliards de bactéries pour démarrer l’aquarium.

Il y a des « trucs de grand mères » : certains aquariophiles pressent une éponge trempée dans un vieux filtre (ou l’aquarium d’un ami) en espérant qu’ils accéléreront le cycle de cette façon. En réalité, cela risque surtout d’amener des algues, et même si l’aquarium de votre ami n’a pas d’algues, c’est peut-être parce qu’il les combat naturellement, tandis que le vôtre n’a pas encore l’équilibre qui lui permet cela.

Même 4-6 semaines après avoir démarré le cycle, il est même conseillé d’introduire les poissons petit à petit.

Conseils pour un bon cycle de l’azote

  • Ne mettez pas d’eau trop chlorée (eau du robinet) car elle détruira les colonies bactériennes
  • Nettoyez l’éponge du filtre avec de l’eau d’aquarium uniquement, afin de préserver les colonies bactériennes
  • N’arrêtez pas le filtre trop longtemps
  • Mesurez très fréquemment les taux de NH3, NH4, NO2, NO3 afin de voir si votre aquarium cycle correctement. C’est le taux de nitrites (NO2) que vous devez regarder. Au début il sera très élevé. Lorsqu’il est nul, cela signifie que la population bactérienne est suffisante pour en transformer l’intégralité en NO3.
  • Intégrez vos poissons petit à petit car ils contribuent à augmenter le taux de nitrites. Laissez les bactéries croître en parallèle afin qu’elles puissent s’adapter à leur nouvelle charge de travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.