Un traitement de l’eau par injection de CO2 alimentaire ?

Avez-vous entendu parler d’Ecobulles ? Je vous explique.

L’eau trop calcaire pose des problèmes d’hygiène, de santé, d’entartrement des appareils. Voici Ecobulles, une solution originale et naturelle pour lutter contre le calcaire.

Le même effet que le vinaigre blanc

Le système Ecobulles est un dispositif de traitement de l’eau qu’on associe aux installations d’eau ménagère. Ce système procède par injection du CO2 alimentaire dans l’eau pour éviter le dépôt de calcaire et procurer une eau saine et potable. Il est efficace et son action sur les carbonates de calcium rend l’eau meilleure pour la santé. Voici en quelques lignes les bénéfices liés à l’utilisation de ce système.

Le CO2 agit comme le vinaigre blanc mais en beaucoup plus doux, sans danger pour les canalisations et sans goût pour l’eau. La technologie ÉCOBULLES® supprime donc tous les inconvénients liés au calcaire tout en conservant l’intégralité du calcium et du magnésium, indispensables à notre organisme.

Installation de l’injecteur de CO2 Ecobulles

Installé après le compteur général d’eau, une juste dose de CO2 est injectée à chaque litre d’eau utilisé. Il traite ainsi l’ensemble des besoins en eau de la maison, du collectif ou de l’entreprise. Le système est réglé en fonction de la dureté de l’eau et a un effet curatif et préventif sur les canalisations, les installations sanitaires et l’électroménager. C’est donc une forme d’adoucisseur d’eau.

Voici les différents composants du dispositif :

Le boîtier de Pilotage

Le boîtier de pilotage est équipé d’une carte électronique dédiée qui permet de coordonner et de gérer l’ensemble des fonctions du procédé. En parallèle, il indique si la bouteille de CO2 est vide et pour les modèles Equilibre et Expert, il donne également la consommation d’eau journalière et totale, ainsi que la date et heure de fin de bouteille.

À lire aussi :  Choisir le bon type de robinets pour votre salle de bain

Le régulateur de pression

Le régulateur de pression stabilise la pression de l’eau afin d’obtenir une injection homogène de CO2.

Carbonateur CO2

Egalement appelé « module hydraulique », il est installé sur la canalisation d’arrivée de l’eau. C’est dans cet ensemble que va se réaliser l’injection et le mélange du CO2 avec l’eau. A partir du carbonateur, l’ensemble du réseau est donc protégé contre le calcaire.

Compteur à impulsions

A chaque litre d’eau consommé, le compteur à impulsions envoie une information au boîtier de pilotage. Ce dernier pilote alors l’ouverture de l’électrovanne (Cf « Module CO2 ») afin de libérer la juste dose de CO2 à injecter dans l’eau.

Bouteille de CO2

C’est la réserve de CO2. Le CO2 utilisé est issu de captation au niveau d’industries fortement émettrices. Il est filtré pour être de qualité alimentaire et il est neutralisé par le procédé Ecobulles sous forme d’acide carbonique. C’est le même CO2 qui est utilisé pour la fabrication des eaux minérales pétillantes. Le CO2 est sans goût, sans odeur, non corrosif et ininflammable (c’est le même gaz qui se trouve dans les extincteurs). Il a par ailleurs la propriété d’être bactériostatique (il stoppe le développement des bactéries).

Pot de filtre de mélange

Le pot filtre permet le mélange optimum du CO2 dans l’eau quelles que soient les configurations d’utilisations du système (eau très dure).

Module CO2

Le module CO2 est composé d’un manodétendeur, d’une vis micrométrique et d’une électrovanne. Ces composants sont de qualité industrielle (précision et durée de vie). C’est la vis micrométrique qui permet un réglage très fin pour obtenir la juste dose de CO2 à injecter dans l’eau (par rapport à la dureté et au pH de votre eau). S ous l’effet du CO2 dans l’eau, les carbonates de calcium (calcaire incrustant) se transforment en bicarbonates de calcium (80 fois plus solubles que les carbonates et donc non incrustants).
Le système Ecobulles est le fruit d’une formule chimique. Son efficacité est donc incontestable. C’est scientifique, naturel et ça marche !

À lire aussi :  La micro-station d'épuration : qu'est-ce que c'est ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *