Comment peindre (ou repeindre) sa salle de bain ?

Dans les salles de bain, on retrouve surtout de la faïence ou du carrelage utilisés pour revêtir ses murs.

C’est devenu très courant, mais ce n’est pas obligatoire ! On peut décorer ses murs et plafonds de salle de bain autrement. En effet, on peut très bien opter pour de la peinture murale dans sa salle de bain sans crainte. C’est vrai que la peinture laisse les gens perplexes quant à son utilisation dans des pièces humides, comme la salle de bain, mais c’est tout à fait possible, en choisissant la peinture adaptée. On vous dit tout en ce qui concerne la peinture de salle de bain.

Quelles peintures pour la salle de bain ?

Bien évidement, puisque la salle de bain est une pièce très humide, et que l’utilisation de l’eau est constante, il faudra utiliser des types de peintures adaptés.

Dans les magasins de bricolage, il est fréquent de trouver dans le rayon peintures des peintures dites, spéciales salle de bain, ou plutôt spécial milieu humide, qui, contrairement aux peintures basiques, sont censées être résistantes à l’eau, et donc, d’une durabilité plus importante.

Mais trouver l’information dans le magasin n’est pas toujours fréquent, c’est pour cela qu’il vaut mieux s’informer et être soi-même au courant de quel type de peinture utiliser pour peindre sa salle de bain. Techniquement, il n’existe pas de peinture spéciale salle de bain.

À lire aussi :  Les astuces pour sauver un iPhone tombé dans l’eau

En réalité, cette peinture dite spéciale, est de la simple peinture acrylique ou du glycérol reformulé pour résister à l’humidité. Il est également possible d’utiliser de la peinture basique, donc destinée pour d’autres pièces moins humides, sauf qu’elle durera moins longtemps. La peinture pour salle de bain est reformulée de façon à être plus résistante à l’eau, comparée aux autres, et ainsi, elle évitera de se craqueler ou de montrer tout autre signe d’âge à cause de l’humidité.

Pourquoi peindre sa salle de bain ?

Il existe plusieurs avantages à peindre sa salle de bain, au-delà du fait de sortir du lot, en utilisant autre chose que de la faïence, et ces avantages sont très liés aux types de peintures que vous allez utiliser dans votre salle de bain.

Quel type de peinture pour les murs et le plafond de sa salle de bain ?

La peinture acrylique

La peinture acrylique est le type de peinture le plus utilisé, c’est vrai. Elle a des propriétés résistantes à l’humidité, dans sa formule spéciale milieu humide. En fait, sa formule a été pensée de façon à devenir résistante, lavable, et surtout, anti-moisissure, car c’est la première conséquence de l’humidité.
On la trouve mate, satinée, laquée… son pouvoir couvrant est important.

La peinture glycérol

La peinture au glycérol reste moins utilisée que la première, mais elle ne manque pas de présenter plusieurs avantages intéressants, notamment pour les pièces humides. En plus de son nettoyage très facile, qui se fait en quelques minutes seulement, et sans grand besoin de frotter, la peinture glycéro a dans sa formule spéciale salle de bain, une option imperméable qui empêchera l’eau ou l’humidité de l’atteindre, et ainsi, d’engendrer quelques petits dégâts.

À lire aussi :  Glou glou dans les tuyaux : pourquoi un lavabo glougloute ?

Comment peindre sa salle de bain ?

Pour peindre sa salle de bain, les étapes sont exactement les mêmes que pour les travaux de peinture de n’importe quelle autre pièce.

Avant d’appliquer la peinture, il faut préparer les surface, et surtout vérifier s’il est nécessaire d’appliquer un enduit, une résine, un revêtement ou une sous-couche.

il y aura donc une préparation qui précède l’étape peinture. La préparation de la pièce consistera à protéger les surfaces qui ne doivent pas être peintes, en les couvrant avec un film, par exemple. Cette étape s’avère être très importante, car elle permet d’avoir des résultats nets à la fin. Il est également important de préparer les surfaces à peindre, en les nettoyant et en s’assurant qu’elles ne présentent aucun défaut qui sera accentué avec la peinture. Après cela, vient l’étape de la peinture, qui est sans doute l’étape la plus facile, car il suffit de prendre son rouleau, le faire passer dans la peinture, en enlevant l’excédent, pour avoir une peinture très nette.

Ne négligez pas l’étape du séchage bien évidemment !

Enfin, nous avons dédié un article à la peinture du carrelage de salle de bain, reportez-vous à ce dernier si c’est votre projet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.