Comment choisir son lave-linge ?

Si vous n’êtes pas un grand amoureux de la lessive à la main, la technologie vous propose depuis quelques années déjà la solution parfaite : le lave-linge. Presque autant présent dans les foyers que le réfrigérateur, le lave-linge est l’un des appareils d’électroménager les plus utilisés en France.

Qu’il s’agisse d’un remplacement ou d’un premier achat, le choix de votre lave-linge doit être fait avec beaucoup de minutie pour que vous puissiez en profiter pleinement. Avec les innovations qui n’en finissent pas et les spécifications techniques plus complexes les unes que les autres, il est assez facile de s’y perdre.

Découvrez quelques astuces et critères à observer pour dénicher le modèle de lave-linge parfait pour vous de la multitude d’appareils qui existe sur le marché.

Les différents modèles de lave lave-linge

Les lave-linges sont présentés en plusieurs catégories principalement en fonction de leur type d’ouverture et de leurs spécificités de fonctionnement.

Les types d’ouverture des lave-linges

Parlant du type d’ouverture, on distingue deux catégories de machines à laver : les « top » et les « frontales » ou « hublot ».

Les lave-linge « top » sont conçus avec une ouverture qui permet le chargement du linge par le haut de l’appareil. De faible largeur, ce sont des appareils qui sont de moins en moins produits en usine en raison de leur manque de praticité malgré leur grande résistance.

Les machines à laver hublots possèdent leur ouverture sur la face avant de l’appareil qui est fermée par une porte munie d’un hublot. Disponibles en plusieurs modèles, ces lave-linges sont très pratiques, car ils permettent d’optimiser la gestion de l’espace dans les petites surfaces.

Les différents types de lave-linge

Compte tenu des spécificités des appareils, les lave-linges se classent également en lave-linge séchants et en lave-linge encastrables. Les lave-linges séchants sont 2-en-1 et regroupent en un seul appareil les fonctions d’une machine à laver et d’un sèche-linge.

En plus d’être une solution économique pour les petits budgets, les lave-linges séchants ont l’avantage de prendre moins de place que deux appareils. Malgré tout, c’est une solution de lavage qui ne fait pas l’unanimité en raison de ses performances. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter l’avis des rédacteurs de Maniaques.fr sur l’utilisation d’un lave-linge séchant !

À lire aussi :  Déshumidifier sa cave : les solutions

Les lave-linges encastrables quant à eux sont également conçus dans l’optique de gagner de l’espace au sol. De cette façon, ils peuvent être placés dans des placards pour éviter d’encombrer les petits appartements pour faciliter la lessive.

La capacité de lavage du lave-linge

La capacité de lavage des machines à laver varie d’un modèle à l’autre et est exprimée en kilogrammes. Pour bien définir la capacité de lavage de votre lave-linge idéal, il est nécessaire de tenir compte de plusieurs critères :

  • vos habitudes de vie ;
  • la fréquence des cycles complets que vous pouvez réaliser ;
  • le nombre de personnes qui se servent de la machine ;
  • les programmes de lavage le plus souvent employés ;
  • et le type de linge que vous souhaitez laver en machine.

Il est conseillé de ne pas trop extrapoler la capacité de lavage dont vous avez réellement besoin pour ne pas gaspiller trop d’énergie et d’eau. Contrairement à certaines idées reçues, choisir une machine avec un tambour plus grand que cela n’est nécessaire est loin d’être bénéfique pour vous.

Pour des familles moyennes de 3 à 4 membres, la capacité de lavage recommandée pour le lave-linge est 8 kg. En revanche, les personnes qui vivent seules trouveront facilement leur bonheur avec des machines d’une capacité de 5 kg. Pour les plus nombreux, les tambours de certaines machines peuvent supporter jusqu’à 15 kg de linge pour le lavage.

La consommation énergique de la machine à laver

Avec l’ampleur qu’a prise la problématique écologique dans le quotidien, il est impératif de choisir un lave-linge qui n’est pas trop néfaste pour l’environnement. Cela n’est pas bénéfique que pour la planète, mais ça l’est également pour vous, car vous pourrez faire des économies d’énergie considérables.

Pour choisir le modèle de machine à laver le plus économique, désormais, il vous suffit de savoir lire les étiquettes énergétiques accolées sur chaque appareil. Depuis 2021, l’étiquetage est réalisé avec des lettres allant de A à G, A étant la meilleure note et G la pire note, pour exprimer la classe d’efficacité énergétique.

À lire aussi :  Demander un verre d'eau dans un café : gratuit ? Service obligatoire ?

Hormis cette information, les étiquettes énergétiques portent également les mentions suivantes :

  • le nom de la marque qui produit l’appareil ;
  • la référence du modèle correspondant ;
  • la quantité d’énergie consommée par an ;
  • la consommation d’eau estimée par an ;
  • la capacité de chargement du tambour ;
  • la classe d’efficacité de l’essorage ;
  • et le niveau sonore du lave-linge.

L’indice de réparabilité également présent sur cette étiquette est un indice présenté sous forme de note sur 10 qui précise le niveau de réparabilité du modèle. Plus l’indice est élevé, plus vous pouvez être rassuré quant à la durabilité de l’appareil qui est présenté.

Toutefois, les lave-linge séchants sont présentés avec des étiquettes énergétiques un peu différentes de celles des machines à laver classiques. Quelques-unes des mentions utilisées pour les machines à laver classiques sont ici occultées.

Les sécurités proposées sur l’appareil

Comme tout appareil électronique, il est possible que le lave-linge soit à l’origine d’accidents domestiques. Afin de pallier certaines éventualités, chaque fabricant met en place des sécurités spécifiques pour vous offrir les machines à laver les plus sécurisées possible.

Il en existe de toutes sortes dont chacune vient prévenir un danger spécifique :

  • la sécurité enfant qui est la plus répandue et permet de ne pas laisser la possibilité aux enfants en bas âge de modifier le programme de lavage lorsqu’il est lancé ;
  • la sécurité de porte qui rend impossible l’ouverture de la porte de la machine pendant qu’un cycle de lavage est en cours ;
  • la sécurité antidébordement qui empêche l’eau de couler en lançant la vidange du tambour lorsque l’eau atteint un volume d’eau anormalement élevé ;
  • la sécurité d’arrivée d’eau qui arrête l’écoulement de l’eau lorsque le remplissage dure un peu plus longtemps qu’à l’accoutumée, etc.

Selon vos conditions de vie, il vous revient d’analyser ces diverses sécurités pour identifier celles qui sont véritablement utiles pour vous protéger, vos proches et vous, du danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *