Comment changer une pompe de piscine ?

Avoir une piscine est très pratique en été. Toutefois, elle demande de l’entretien et nécessite des accessoires pour son bon fonctionnement tels que le liner, la pompe, etc. La pompe est donc indispensable à la piscine et il faut veiller à la changer à chaque fois que cela est nécessaire.

À quoi sert une pompe de piscine ?

La pompe fait partie des accessoires les plus importants pour une piscine. Son rôle principal est la filtration de l’eau en la faisant circuler vers les canalisations pour garantir un nettoyage efficace.

Son principe de fonctionnement consiste à faire passer l’eau par le filtre pour la débarrasser de toutes les impuretés possibles. L’eau est ensuite reconduite toute propre vers le bassin. Elle assure également la diffusion des produits de désinfection, à savoir le chlore et autres.

Une pompe standard est constituée de 3 compartiments :

  • Un préfiltre : il assure le nettoyage de l’eau par filtration, selon la taille des particules ;
  • Un corps principal : composé d’une turbine pour pouvoir aspirer l’eau et la faire circuler à travers les canalisations ;
  • Un moteur : pour alimenter la pompe en énergie (sa puissance est définie en chevaux).

Ainsi, le rôle de la pompe de filtration est très important. Une piscine ne peut être hygiénique si son eau n’est pas filtrée. Dans le cas contraire, nager dans une eau sale peut provoquer des allergies et des maladies dues à la propagation de microorganismes nuisibles et à la présence d’impuretés.

L’utilisation de la pompe de filtration se fait pendant des durées déterminées, calculées grâce à la formule suivante : temps de filtration = température de l’eau/2. Le temps de mise en marche de la pompe pour que l’eau soit correctement filtrée dépend donc de la température de cette dernière.

Quand faut-il changer la pompe de filtration ?

La piscine exige un bon entretien, notamment pour ses accessoires annexes sans lesquels elle ne peut être fonctionnelle. Il faut être à cheval quant à leur bon fonctionnement et les changer à chaque fois qu’il en est nécessaire.

Pour la pompe de filtration, si elle est bien entretenue et de bonne qualité, sa durée de vie est estimée à 8 ans. Même si aucun problème ne survient durant son utilisation, la pompe doit être changée lorsque cette période est dépassée.

Aussi, il est obligatoire de changer sa pompe de filtration lorsqu’une fuite entre le moteur et le carter se manifeste, car cette dernière est irréparable. Il faut également changer la pompe de filtration si elle émet un bruit anormal qui persiste et se fait de plus en plus fort lorsqu’elle est mise en marche.

Les pannes répétitives de l’interrupteur thermique sont également considérées comme un indicateur de l’usure de la pompe de filtration, il faut donc procéder à son changement le plutôt possible. Enfin, un remplacement de la pompe de filtration peut s’imposer si elle tombe en panne et qu’il n’y a aucun moyen de la réparer.

Comment procéder au changement de la pompe de filtration ?

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de pompes et un large choix de modèles. Il y a les pompes classiques, caractérisées par un débit de filtration unique et les pompes sophistiquées, avec différents débits de filtration. Il est primordial de choisir une pompe de filtration adaptée à son bassin sur la base des critères suivants :

  • La taille du bassin ;
  • La taille du filtre ;
  • La capacité de filtre ;
  • Le débit de filtration requis ;
  • La distance entre le bassin et la pompe ;
  • La qualité de la pompe.

Le changement de la pompe de filtration se fait idéalement par un spécialiste, mais il est tout à fait possible de le faire tout seul en suivant les étapes suivantes :

  • Mettre toute l’installation à l’arrêt et s’assurer que la pompe de filtration n’est plus sous tension ;
  • Fermer l’ensemble des robinets présents au niveau de l’installation ;
  • Débrancher la pompe de filtration et desserrer les pièces en PVC ;
  • Retirer la pompe de filtration et placer la nouvelle, tout en suivant les consignes indiquées sur le catalogue annexe ;
  • Vérifier l’étanchéité de l’installation et des pièces en PVC ;
  • Remplir le préfiltre d’eau, ouvrir les robinets et mettre en marche l’installation.