Comment bien choisir son carrelage mural pour salle de bain ?

La plupart du temps, nous passons beaucoup de temps dans nos salles de bain ! Et c’est pour cela que le choix de cette dernière est crucial, notamment pour le revêtement mural. Le carrelage mural de notre salle de bain est effectivement un des plus importants choix que vous puissiez faire. Alors, quel carrelage choisir pour sa salle de bain ? Vous avez un large choix de matériaux, couleurs et formes ! Donnez de la personnalité à votre salle de bain ! Voilà le sujet du jour, si vous souhaitez avoir une salle de bain tendance et confortable, suivez le guide.

Comment décider du carrelage mural de sa salle de bain ?

Tout d’abord, la salle de bain est un espace qui doit être serein, propre et stylé sans oublier d’être pratique. Le choix du carrelage mural de votre salle de bain est donc primordial. À chacun son style et ses envies. Et c’est pour cela que les choix des carrelages muraux des salles de bains sont variés, ce qui veut dire que tout le monde sera content ! Voyons justement les types ou matériaux de carrelages qui existent :

  • Carrelage de salle de bain en grès cérame ;
  • Carrelage de salle de bain en mosaïque ;
  • Carrelage de salle de bain en faïence ;
  • Carrelage de salle de bain en pierre naturelle.

Donc, il y a quatre types de carrelage pour revêtir sa salle de bain, vous pouvez opter pour le carrelage qui vous convient le mieux en faisant référence à votre budget et il y en a pour tous les goûts ! Il faut noter, tout de même, que les carreaux en grès cérame sont les plus prisés et utilisés, car ils sont extrêmement résistants et les plus robustes. En outre, ils sont très faciles à entretenir.

Les nuances et couleurs du carrelage mural de votre salle de bain

N’oublions pas que le choix d’un carrelage mural convenable à votre salle de bain, c’est que les éventualités sont extrêmement illimitées. Voyons donc les caractéristiques de chacune.

Les carreaux en grès cérame

Sans doute le moins cher, mais surtout vigoureux et costaud. Un large choix de couleurs s’offre à vous. Les motifs quant à eux, sont en imitation bois, cuir, métal ou pierre naturelle.

Les carreaux en grès émaillé

La particularité du carrelage en grès émaillé, c’est sa fine couche d’émail très légère. Elle résistant aux grands chocs. Par contre, le carrelage en grès émaillé est moins robuste que le grès cérame. Ce type de carrelage est plutôt proche de celui de la faïence.

La faïence

La faïence, reste tout de même fragile. Cependant, son style artistique est sans pareil ! Son prix raisonnable fait d’elle un choix plus que parfait pour votre salle d’eau ou salle de bain.

La mosaïque

La mosaïque est incontestablement le choix des fanatiques de l’ornement. La mosaïque est emplie de couleurs et de graphismes. Plusieurs sortes de mosaïque existent, en pâte de verre teintée, en pierre naturelle, en émaux et enfin, le carrelage qui inspire la mosaïque. Attention, cependant ! Ce genre de carrelage exige un savoir-faire d’un expert.

Le carrelage pour salle de bain : les normes

Il existe différentes normes pour le carrelage. Lorsque vous achetez du carrelage moral pour salle de bain, vous devez y prêter attention.

La norme UPEC (Usure, Poinçonnement, comportement à l’Eau, résistance aux taches Chimiques)

Cette norme mesure 4 critères. Avec cette norme, on ne parle pas directement des carrelages, mais d’abord des lieux d’usage : on définit les risques des locaux en premier (par exemple, un hall de lieu public sera soumis à une forte usure, mais à un risque de déversement de produits chimiques faibles). Ensuite seulement, le carrelage est noté pour savoir comment il répond à ces critères ou non.

La norme PEI carrelage (Porcelain enamel institute)

La norme PEI pour le carrelage mesure la résistance à l’abrasion. Elle est définie par la norme NF EN 14411 :

  • PEI 0 : Carreaux fortement déconseillés pour une application au sol à cause de leur faible résistance. Cette catégorie définit les carrelages muraux.
  • PEI 1 : Carrelage au sol adapté pour les surfaces supportant une faible abrasion. (Pièces où l’on marche avec des semelles souples, voire pieds nus, et non exposées à des particules abrasives comme les salles de bain et chambres à coucher des habitations sans accès direct depuis l’extérieur).
  • PEI 2 : Carreaux de sol pour les surfaces sur lesquelles on marche avec des chaussures à semelles souples ou normales. Ces revêtements sont adaptés pour les pièces exposées à de petits dépôts occasionnels de particules abrasives («Pièces à vivre» des habitations, à l’exception de la cuisine, l’entrée et toutes autres pièces exposées à un passage intense).
  • PEI 3 : Carreaux de sol pouvant supporter un passage fréquent avec des chaussures normales dans des pièces souvent exposées à de petits dépôts de particules abrasives (par exemple, cuisines, couloirs, balcons, loggias et terrasses des habitations).
  • PEI 4 : Carreaux de sol pouvant résister à un passage fréquent tout en étant plus résistant que les carreaux de classe PEI 3 (par exemple, entrées, cuisines d’entreprise, hôtels, salles d’exposition et de vente)

Pour un carrelage de salle de bain, PEI 0 convient pour les murs et PEI 1 pour le sol. Mais attention à la glissance, c’est justement l’objet de la norme ABC.

La norme ABC (résistance à la glissance pieds nus)

Elle mesure l’adhérence pieds nus pour éviter le risque d’accident. Les carrelages sont notés de A à C.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *