Comment protéger sa piscine durant l’hiver ?

Généralement les piscines sont à découvert. En période hivernale, vous pourrez remarquer des gels dans l’eau. Ces derniers rendront l’eau très glaciale. Que faut-il donc faire pour protéger sa piscine durant la période hivernale ? Des éléments de réponse ici !

Nettoyer la plomberie

Plusieurs sont les raisons qui amènent certaines personnes à vouloir protéger leur piscine durant l’hiver. Mais une maison contenant une piscine devra impérativement protéger ses arrières. Pour cela, la première des choses à faire pour commencer la protection de sa piscine est de nettoyer la plomberie.

Le nettoyage de la plomberie est perçu comme la phase déclenchant l’anticipation de la protection. Pour y parvenir, vous devez évacuer la totalité de l’eau contenue dans les canalisations. Une fois l’eau évacuée, bouchez les canalisations aux extrémités.

Par la suite, insérer une tige dans les tuyaux de plomberie afin de vous assurer que l’eau ne reflue pas. Cette pratique vous permettra de nettoyer votre plomberie pour empêcher les gels de neige d’atteindre les canalisations. En effet, lorsque les gels atteignent les canalisations, l’eau contenue dans votre piscine pourrait être remplie de gel.

Vidanger le filtre et ses accessoires

Après les travaux de nettoyage de votre plomberie, place aux vidanges des filtres. Pour vidanger les filtres, vous devez ouvrir le système de rejet d’air. Ce système se situe au-dessous de la valve du filtre.

Toutefois, si votre filtre est en cartouche, enlevez le bouchon et dévissez le couvercle. Cette action permettra à l’eau de sortir sous l’effet de la pression. Une fois le filtre vidangé, vous devez évacuer l’eau de la pompe.

Pour ce faire, mettez la vanne en posture d’hivernage et mettez en marche le moteur de la pompe. Cela permettra à l’eau de sortir de la pompe. De plus, il vous faut vider le distributeur de produit ainsi que le système de chauffage. En outre, il va falloir évacuer tous les récipients contenant de l’eau. Cette opération permettra aux gels de l’hiver ne pas interférer dans les conduites d’eau ou les systèmes de canalisation.

À lire aussi :  Consommation d'électricité : combien coûte une piscine ?

Choisir entre les deux techniques d’hivernage

Pour finaliser la protection de votre piscine, maison love vous propose quelques astuces pratiques. Ainsi, vous pouvez opter pour l’une des techniques d’hivernage de votre choix. Toutefois, retenez que le choix de la technique devra prendre en compte la densité avec laquelle votre région est immergée.

L’hivernage actif

La pratique de l’hivernage actif consiste tout simplement à ralentir la sortie de l’eau dans la piscine. En outre, vous ne devriez pas vider votre piscine, mais juste déterminer l’allure de l’eau s’écoulant. Ainsi, tout le bassin y compris les équipements devra être sous un fonctionnement modéré.

L’avantage de cette technique est que votre eau gardera sa qualité et vous pouvez à cet effet la réutiliser. De plus, au vu du fonctionnement constant des équipements, votre piscine pourra redevenir fonctionnelle très rapidement.

Par ailleurs, l’arrêt des équipements peut ralentir le système de synchronisation de votre piscine. Cependant, lorsque vous optez pour l’hivernage actif, en plus de la qualité de l’eau, votre piscine gardera son esthétique.

De plus, cette technique réduit juste le cycle de filtration en la durée de 10 heures par jour. Il va falloir y ajouter le produit de nettoyage tout en gardant constante la valeur du pH.

L’hivernage passif

Totalement différent de l’hivernage actif, l’hivernage passif conduit à un arrêt définitif de la filtration de votre piscine. En outre, vous serez obligé de vider une partie de l’eau contenue dans la piscine. Lorsqu’une piscine est totalement vidée, les conséquences qui surviennent peuvent être dangereuses.

Ainsi, après avoir vidé une partie de votre piscine, vous pouvez la couvrir avec une bâche. Cette protection de la piscine ou plus précisément du bassin empêchera les débris de s’y accumuler. Lorsque votre piscine est vidée à moitié, vérifiez à chaque fois le pH afin d’éviter la détérioration du sol.

À lire aussi :  Construire une mini-piscine en kit : comment s'y prendre ?

De plus, la technique de l’hivernage passif met en relation une protection du bassin avec une couverture à quatre saisons. Lorsque vous ne possédez pas cette couverture, le mieux serait de vider le circuit de filtration. Cela vous évitera d’être confronté à une eau verte pendant l’hiver.

Pour donc mettre les grands moyens au profit de la protection de votre piscine, il vous faut débourser un certain montant. Ces moyens sont issus de l’hivernage passif et consistent à boucher les bondes de fond. Par la suite, vous aurez à installer une couverture pour votre piscine afin de protéger le bassin.

Prendre des précautions contre le gel

Lorsque vous vivez dans une région très humide, vous devez opter pour une technique qui serait à votre avantage. Ainsi, la technique appropriée est l’hivernage actif. À cet effet, vous devez verser un produit d’hivernage dans votre bassin.

En effet, pour réussir à éviter le gel dans votre piscine, vous devez miser sur l’entretien. Cependant, pour bien réussir votre protection, vous devez opter pour la filtration de l’eau.

Cette filtration devrait être faite tous les jours, mais il arrive que la température ambiante déclenche une autofiltration. Toutefois, pour éviter la formation du gel, vous devez rendre l’eau mobile en vous servant du courant d’air.

À cet effet, que vous optez pour une quelconque technique, il est important de surveiller votre piscine. Cela vous permettra d’éviter certains sinistres ou certaines détériorations. Une piscine bien protégée pendant l’hiver sera agréable à utiliser aussi pendant le beau temps.

En conclusion, pour protéger votre piscine durant l’hiver, il vous suffit de suivre les astuces basiques proposées plus haut. La liste n’est pas exhaustive certes, mais en prenant en compte les conseils présentés ici, vous devrez normalement vous en sortir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.