Quelle est l’empreinte écologique d’un parc aquatique ?

Le fonctionnement d’un parc aquatique nécessite prioritairement de l’eau et de l’énergie. Mais savez-vous qu’une mauvaise gestion de ces ressources peut laisser une empreinte très néfaste sur l’environnement ?

Cette préoccupation est d’autant réelle quand on sait que l’eau représente la plus importante ressource de notre planète.

Il est ainsi capital d’analyser l’influence écologique des parcs, et de proposer des solutions pour la limiter.

Comment le fonctionnement des parcs aquatiques influence-t-il l’environnement ?

Vous avez visité à coup sûr un parc aquatique au moins une fois dans votre vie ? Vous avez certainement remarqué l’abondance de bassins d’eau alimentés en électricité ? L’énergie qui est utilisé pour chauffer, nettoyer, traiter et recycler l’eau de ces cuves passe un peu inaperçu, c’est donc normal que vous ne l’ayez pas constaté, pourtant c’est considérable !

S’il est vrai que la plupart des parcs s’évertuent à limiter leurs dépenses énergétiques, ne serait-ce que par intérêt pécuniaire, il demeure certain que tous, sans exceptions, consomment ces ressources en abondance.

Rien qu’en France, il existe environ 6.400 bassins qui utilisent plus de 1.600.000 m2 d’eau. Ce chiffre est vraiment impressionnant. Toutefois, il n’est rien à coté de celui des USA qui comptent près de la moitié des parcs aquatiques dans le monde.

Pour ce qui est de l’électricité, certains parcs français atteignent une consommation énergétique annuelle de 1.200 MWh pour une surface de bassins inférieure à 1.000 m2.

Quant à l’utilisation de gaz – ou autre énergie – permettant de chauffer l’eau des bassins, nous n’avons pas pu obtenir une évaluation précise, mais la consommation est également probablement colossale.

Ceci étant, il est clair que si des mesures efficaces ne sont pas adoptées, et vite, on va au devant d’un gaspillage de masse pour pas grand chose.

Alors quelles solutions pour limiter cela ?

Comment réduire la consommation d’eau et d’électricité des parcs aquatiques ?

Les responsables de parcs aquatiques peuvent adopter plusieurs mesures pour réduire leur consommation d’eau et d’électricité. Ces efforts visent à promouvoir le développement durable.

Utiliser le pompage distribué au lieu du pompage centralisé

Le pompage distribué répartit efficacement la distribution d’eau dans les bassins, et n’utilise pas de vannes de régulation de pression. C’est tout le contraire du pompage centralisé. De ce fait, le premier réduit considérablement plus la consommation d’énergie que le second.

De plus, le pompage distribué garantit un débit nécessaire pour satisfaire le besoin en charge thermique d’un parc. C’est donc une solution hautement efficace pour limiter des dépenses superflues.

Utiliser des LEDs au lieu des ampoules incandescentes pour éclairer les bassins

Les LED utilisent la totalité de l’énergie qu’elles reçoivent alors que les ampoules incandescentes en perdent une partie. Les premières permettent donc de faire plus d’économies que les secondes. En termes de durées de vie, les ampoules LED résistent mieux aux fortes tensions que les ampoules ordinaires, et durent de ce fait plus longtemps.

Cette mesure est automatiquement adoptée dans toutes les nouvelles constructions.

Utiliser des filtres puissants

Le rôle du filtre est d’éliminer la saleté présente dans les bassins d’eau au moyen de sable filtrant. Il est important d’utiliser un filtre qui ne nécessite pas trop de lavages et qui fonctionne efficacement au risque de perdre beaucoup d’eau.

Souscrire à une offre d’électricité adaptée

Vous connaissez le taux de consommation en énergie de votre parc ? Vous désirez le réduire à cause des dépenses superflues que vous ne contrôlez pas ? Une astuce pour réduire cette surconsommation électrique est de souscrire à l’offre la plus adaptée.  Prenez le soin de consulter les propositions des différents fournisseurs d’énergie, et choisissez celle qui vous convient le mieux.

Exploiter au maximum les énergies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables ne cesse de croître. Alors pourquoi donc ne pas les utiliser pour alimenter son parc aquatique ?

Le premier avantage qu’elles offrent est leur contribution au développement durable. Il faut donc systématiquement équiper son parc aquatique d’une source d’alimentation solaire par exemple. Cela permettra de générer l’électricité nécessaire au fonctionnement de la pompe et des systèmes de traitement d’eau mais aussi de prendre en charge votre éclairage et différents luminaires.

Récupérer (quand c’est possible) les eaux de la pluie

Il ne pleut pas tous les jours. Alors lorsque la pluie décide de tomber, il faut la remercier en conservant son eau en équipant son parc aquatique d’un dispositif de récupération des eaux pluviales. Il suffira de la retraiter ensuite avant de la réinjecter dans les bassins décoratifs n’accueillant pas de baigneurs. C’est une solution très pratique qui réduit les gaspillages d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *