Comment réaliser un schéma de plomberie ?

La plomberie de la maison doit être bien planifiée à l’aide d’un plan élaboré correctement. Pour préparer le plan, il est important de savoir où disposer le matériel et les appareils. Un système de canalisation peut être résumé en trois parties : système d’alimentation en eau, système d’évacuation des eaux usées et système d’aération. Il existe pour cela différents types et tailles de tuyaux adaptées à chaque installation. De ce fait, le schéma de plomberie est une étape cruciale et à ne pas négliger. Comment faire un plan de plomberie ?

Qu’est-ce qu’un schéma de plomberie au juste ?

Lors de la construction et de la préparation d’une maison ou plutôt d’une habitation en général, peu importe le type, il est tout aussi bénéfique d’effectuer un plan de plomberie à même titre que le plan de construction. La logique est simple : lors de la construction, il est obligatoire de mettre d’abord un plan de construction fait par un architecte pour permettre aux constructeurs de le suivre afin d’avoir le résultat voulu.

De plus, ce plan permettra de ne pas s’emmêler les pinceaux en plein chantier. Un plan de plomberie va également faciliter la tâche durant la construction, car il permettra de montrer l’emplacement des appareils, des tuyaux de canalisation ainsi que les valves sanitaires. Il va notamment rendre la construction plus facile, car pendant cette dernière, il est important de prendre en compte certains paramètres de plomberie et le plan va permettre de faciliter cette prise en compte et ainsi la construction entière.

Les types de plans de plomberie

D’une manière générale, on peut dire qu’il existe deux types de plans de plomberie.

Le plan en pieuvre

Le plan en pieuvre est le schéma de plomberie le plus simple à l’installation, mais malgré sa simplicité, il n’est adapté qu’aux maisons de plain-pied et non aux maisons à étages. La simplicité du plan de plomberie en pieuvre est due au fait qu’il n’y a pas énormément de raccords à faire. Comme une pieuvre a plusieurs tentacules toutes reliées à son corps, le plan en pieuvre va relier les différents appareils à une nourrice. Ainsi, les appareils auront le rôle des tentacules tandis que la nourrice aura le rôle du corps de la pieuvre.

En addition à ce branchement plutôt très simple, il n’y aura aucun besoin de raccorder plusieurs tuyaux entre eux, car ces derniers seront raccordés de manière individuelle à chaque tuyau. Ce qui peut présenter un inconvénient quant à la longueur des tuyaux.

Le plan en repiquage

Le plan en repiquage est d’une certaine manière plus difficile à installer que le premier. Le principe de ce plan est de mettre une première nourrice dite principale et d’autres secondaires à laquelle elles seront reliées. Chaque nourrice prendra en compte un certain nombre de tuyaux et aura un robinet d’arrêt pour pouvoir couper la circulation de l’eau de la nourrice secondaire seulement et non de toute l’installation. De ce fait, ce type d’installation est parfaitement adapté aux maisons sur des étages de manière à mettre une nourrice secondaire à chaque étage.

Par contre, vu la complexité de l’installation, mieux vaut faire appel à un spécialiste professionnel plombier pour pouvoir faire l’installation en toute sécurité.

Comment faire un plan de plomberie ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe plusieurs logiciels ou sites internet vous permettant de mettre en place votre schéma de plomberie en toute simplicité.

Cependant, cette technique constitue certes une facilité pour tout le monde notamment les débutants, néanmoins, certaines personnes préfèrent s’occuper elles-mêmes du dessin du plan de plomberie pour pouvoir réellement le faire à leurs goûts. Voici donc les étapes à suivre pour dessiner un schéma de plomberie :

  • Il faut avant tout dessiner l’ensemble des appareils à l’échelle sans les rapprocher ;
  • Par la suite, il faudra mettre en évidence les lignes de vidange et d’alimentation ;
  • Ensuite, il faudra montrer les passages verticaux de la tuyauterie.

Une fois tout cela indiqué, il faudra indiquer sur le plan la taille et le type de tuyaux ainsi que l’emplacement des vannes et leurs types. À la suite de toutes ces indications, l’inspecteur va devoir approuver le schéma que vous avez mis en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *