Comment réagir face aux différentes pannes d’un boiler électrique ?

Les différentes pannes qui peuvent survenir sur un boiler électrique impactent directement la notion de confort dans votre logement. Pour cet appareil qui sert sur une base quotidienne, il est donc important de réagir rapidement pour régler la situation. Que le souci soit lié à la température, à des odeurs désagréables ou simplement à une incapacité de votre machine à se mettre en marche, voici quelques conseils pour gérer au mieux une panne de boiler électrique.

Almost done. Worker set up electric heating boiler at home. Close-up of young handyman

Les pannes liées à la température de l’eau

Lorsque votre équipement produit une eau qui n’est pas à la bonne température, cela peut constituer un désagrément important, surtout en saison froide.

  • Dans certains cas, il s’agira d’un problème de thermostat. Si cet élément de votre boiler électrique Belgique est déréglé ou défectueux, cela expliquera les soucis de température. Lorsque le thermostat est en position de sécurité également, l’eau ne chauffe pas.
  • Une autre cause relativement commune peut empêcher votre boiler de chauffer convenablement l’eau : une quantité de tartre trop importante.
  • Une résistance défectueuse est enfin une cause courante parmi les pannes des boilers électriques. La solution consiste alors à faire remplacer cette pièce qui est essentielle au chauffage de l’eau.

Les pannes dues à des causes extérieures au boiler

Pour réagir de manière appropriée face à votre boiler électrique qui ne chauffe plus ou qui ne marche pas, il faut d’abord identifier l’origine du problème. Cela vous évitera en l’occurrence de faire appel au mauvais technicien et de multiplier les dépenses inutiles.

À lire aussi :  Comment trouver la meilleure entreprise de débouchage de canalisations ?

Un problème situé dans votre réseau de plomberie domestique (défauts dans les canalisations ou la tuyauterie par exemple) nécessitera par exemple l’intervention d’un bon plombier. Et s’il s’agit d’un problème électrique, l’intervention d’un plombier ne vous sera pas réellement utile. Un technicien qualifié en mesure de poser des diagnostics sûrs sur votre compteur ou de réparer une prise électrique défectueuse sera alors le bon recours.

Un boiler qui goutte

Si votre boiler électrique goutte de manière régulière, cela peut indiquer que la pression est excessive dans le réservoir de la machine. Pour éviter d’éventuels problèmes de pression, le réservoir laisse alors échapper des gouttes pendant le fonctionnement de l’appareil. En revanche, lorsqu’une vraie fuite est détectée, vous remarquerez que le boiler électrique continue de goutter, même lorsque l’appareil n’est pas en train de chauffer l’eau. Il s’agit alors d’une panne.

  • Il est relativement simple de s’assurer du problème. Si le boiler continue de fuir après que vous ayez pris soin de fermer l’arrivée d’eau, cela indique que le groupe de sécurité de l’appareil est en panne.
  • Si le goutte-à-goutte s’interrompt après fermeture du robinet, il s’agit alors simplement d’un problème de pression. Une pression trop élevée peut aussi se traduire par un filet d’eau continu pendant le fonctionnement de l’appareil.

Quelle cause pour un boiler bruyant

Les boilers électriques qui font un bruit censé être anormal peuvent en réalité être en bon état. Le grand bruit caractéristique (comme un coup de bélier) qui se produit lorsque l’on actionne le robinet signale le plus souvent un problème au niveau des canalisations. Cela tient parfois au diamètre trop réduit de la plomberie sanitaire. Les canalisations ne supportent alors pas la pression nécessaire pour le bon fonctionnement de votre boiler. Pour les boilers qui sont dotés d’une résistance blindée, le tartre accumulé dans la machine peut également être signalé par un bruit. La solution consistera alors à nettoyer ce tartre par un entretien réalisé par un professionnel.

À lire aussi :  4 signes que vous avez une fuite d’eau

Production d’une eau chaude sale

Différentes causes peuvent expliquer la production d’une eau chaude sale. Les boilers électriques qui utilisent une anode fabriquée en magnésium peuvent rencontrer ce problème lorsque cette pièce doit être remplacée. En effet, avec la dissolution totale de l’anode, plus aucune protection n’empêche la cuve de votre boiler de céder à la corrosion. L’eau produite prend alors parfois une coloration rougeâtre caractéristique. Un plombier-chauffagiste doit dans ce cas intervenir pour vérifier l’installation et éventuellement prévenir toute fuite.

Production d’une eau malodorante

Le boiler électrique peut produire une eau relativement malodorante. Il faut alors vérifier si le réglage de la machine est convenable. Il est vrai que le fait d’opter pour une température minimale représente un bon choix pour votre facture en termes d’économie d’énergie. En revanche, il faut savoir qu’une eau produite constamment à moins de 50°C peut favoriser le développement de bactéries diverses dans le réservoir de la machine.

Dans certains cas, le problème de l’odeur désagréable se résoudra avec un bon détartrage, une vidange, et un nettoyage de la machine. Si l’odeur rappelle celle des eaux usées, pensez à faire venir un plombier pour vérifier le raccordement avec les eaux usées.

Conclusion

La réparation d’un boiler électrique nécessite selon les cas une expertise définie : il peut être hasardeux de tenter une réparation par vous-même. Le mieux est d’identifier la panne éventuelle, et de contacter le bon professionnel pour une résolution rapide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *