Quel type de piscine mettre dans votre jardin ?

Vous avez envie d’une piscine dans votre jardin ? Cela pourrait être une valeur ajoutée à votre aménagement extérieur. Oui, mais quel type de piscine choisir ? Il faut dire que sur le marché, vous avez l’embarras du choix. Voici justement quelques conseils que l’on peut vous donner.

Une tubulaire : facile, pratique et confortable

Pour vous qui n’avez ni le temps ni le budget pour installer une piscine encastrée, on peut vous conseiller la tubulaire par exemple. Elle est aussi surnommée la piscine autoportée.

Il en existe de toutes les tailles et de toutes les formes sur le marché afin de répondre à tous les besoins et à toutes les demandes des particuliers.

Vous l’aurez compris, c’est le type de piscine que vous devez simplement installer sur le sol, la gonfler et la remplir d’eau. Elle se démonte aussi facilement qu’elle ne se fixe au sol.

Vous n’avez pas besoin de grandes connaissances en bricolage pour ce faire. Et vous n’avez pas non plus besoin de réaliser d’importants travaux d’aménagement ni de louer des machines de gros œuvres pour le terrassement.

Si vous avez besoin d’aide pour choisir le parfait tubulaire à mettre en place dans votre jardin, vous pouvez compter sur les guides et les comparatifs en ligne.

La piscine encastrée : de l’esthétisme à revendre

Sinon, vous avez également la piscine encastrée. C’est l’accessoire esthétique et tendance parfait pour l’aménagement d’extérieur. Mais attention, si vous choisissez ce type de piscine, vous prenez une décision définitive.

Vous l’aurez compris, la piscine sera plantée dans le sol et entourée de terre. Il faudra d’ailleurs passer par d’importants travaux de construction pour en profiter. SI vous avez besoin de quelques conseils pour ce faire, un guide piscine en ligne pourra vous être utile.

Il peut y avoir plusieurs sortes de piscines encastrées : en béton, en bois ou encore avec une coque de polyester. Bien évidemment, le prix et la durée des travaux ne seront pas les mêmes.

Une piscine semi-enterrée : du style et du confort dans un seul bassin

À mi-chemin entre la piscine encastrée et la tubulaire, la semi-encastrée est aussi une alternative prisée par de nombreux particuliers. C’est le gage de la facilité d’installation dans un seul bassin.

Vous allez donc choisir une tubulaire que vous allez installer autour d’une caisse en bois par exemple. Cela revient moins cher que de réaliser une construction de A à Z.

La piscine à débordement : de la modernité dans votre jardin

Vous pouvez aussi envisager la piscine à débordement. C’est le comble de la modernité dans votre jardin. C’est une piscine encastrée, qui embarque un petit bac sur les rebords afin d’éviter que l’eau qui déborde du bassin ne soit perdue.

La piscine à débordement coûte plus cher et est plus complexe à mettre en place. Ce sont notamment les systèmes de canalisation et de circulation d’eau qui nécessitent le plus de temps.

Vous n’aurez pas le choix, vous devrez faire appel à des piscinistes experts pour ce type de travaux de construction.

Ce n’est pas à la portée de n’importe quel amateur en bricolage. C’est d’autant plus le cas dans la mesure où il y a des normes à respecter pour la construction de ce type de piscine.

Une piscine naturelle : plus écolo, il n’y a pas

Puis, il y a la fameuse piscine naturelle. C’est aussi une des grandes tendances du moment. C’est un modèle de bassin écologique qui peut aussi apporter de la valeur ajoutée et de l’originalité dans votre espace extérieur.

La piscine naturelle est différente dans sa forme, son aménagement et dans son style. Ici, vous n’avez plus besoin d’un escalier pour accéder et sortir de la piscine. Comme le système de l’océan, plus vous avancez, plus la piscine est profonde.

Et vous n’avez pas besoin d’installer différents éléments pour filtrer l’eau dans la mesure où vous n’allez pas utiliser de produits chimiques pour le nettoyage. Pour autant, ce n’est pas plus pratique, car il semble que l’entretien de la piscine naturelle coûte plus cher.

Pour ce qui est de l’aménagement, il n’y a pas plus original. Pour avoir justement cet effet naturel, il faudra mettre des plantes vertes dans et autour de la piscine. L’objectif étant de faire fondre complètement votre bassin dans le paysage.

Une piscine de la bonne taille

Au-delà des apparences, choisir la bonne piscine est aussi une question de détails. Notamment, vous devez trouver la bonne taille qui s’adaptera parfaitement à la forme et aux dimensions de votre jardin.

Il en va de votre confort. Si vous avez un petit jardin notamment, vous n’avez d’autres choix que de faire construire de A à Z votre bassin. Les modèles standards proposés par les grandes marques ne sont pas adaptés aux petits espaces extérieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *