Les piscines semi enterrées : matériau et prix

La piscine semi-enterrée, c’est quoi ?

Dans une piscine enterrée, seul le bassin est dans le sol : on creuse une fosse pour y déposer la moitié de son caisson de bois ou des panneaux qui délimitent ses frontières. Elle est ensuite surélevée de plusieurs centimètres, ce qui crée une barrière naturelle pour éviter les chutes.

C’est aussi un bon compromis entre la piscine enterrée et la piscine hors-sol : la piscine semi-enterrée et bien plus abordable que la piscine enterrée et plus agréable et esthétique que la piscine hors-sol.

C’est une bonne solution pour créer un coin baignade dans un jardin au fil des saisons. Elles sont particulièrement adaptées aux terrains en pente, car la partie émergée peut être plus haute ou plus basse selon la pente.

Piscines semi-enterrées en kit

On peut les trouver au format piscine en kit, à monter soi-même (il faut tout de même être plusieurs !) : ronde, rectangulaire, résine…

Piscines semi-enterrées : les matériaux

Le métal (acier ou aluminium)

Ce sont les moins chères. Elles sont souvent recouvertes de bois pour donner un aspect moins brutal à la piscine car acier ou alu ne sont pas très avenants !

De l’avis général, les piscines semi-enterrées en métal sont pratiques mais on regrette le peu de choix dans les formats, et un risque de corrosion : même si l’acier est traité, elles restent très sensibles à une température qui varie trop ou à un pH de piscine non adapté.

Le bois

C’est l’un des matériaux les plus utilisés : il durera 10 à 15 ans pour peu qu’il soit bien traité pour l’étanchéité. Il se présente sous la forme de panneaux modulaires que l’on assemble pour créer la forme souhaitée.

Dans sa version la moins chère, le bois est en composite. Pour un petit budget, bois ou acier sont deux bons choix.

Le béton

Maçonné, coulé ou projeté, il permet de personnaliser la forme de la piscine, sa profondeur, son revêtement… Piscine ronde, rectangulaire, haricot, en L… tout est possible avec le béton, qui laisse aussi le choix du revêtement (carrelage, liner, enduit…)

La coque polyester

Ces piscines semi-enterrées sont fabriquées en usine à partir de résine et de fibre de verre ou en acrylique, sont livrées prêtes à installer. Extrêmement pratiques à installer, c’est le moyen le plus facile d’avoir une piscine semi-enterrée rapidement. Ce sont aussi les plus onéreuses. Il faut choisir le format parmi une liste (ronde, rectangulaire, haricot…)

Piscine semi-enterrée : le prix

Combien coûte une piscine semi-enterrée ?

MatériauPrix
Bois2 000 à 15 000 €
Béton8 000 à 12 000€
Polyester10 000 à 20 000 €
MétalDe 1 500 à 10 000€
Quelques ordres de grandeur avant de demander un devis piscine semi-enterrée

Prix d’une piscine enterrée tout compris

Pour avoir une estimation exacte et précise, répondez à ce questionnaire et des piscinistes proches de chez vous vous feront des offres détaillés. C’est le moyen le plus simple d’avoir un prix concret de piscine.

Piscines semi-enterrées : déclarations et impôts

Les démarches à faire avant d’installer une piscine semi-enterrée

Avant d’installer une piscine semi-enterrée, vous aurez quelques démarches à faire. Tout d’abord, il faudra vous tenir au courant des prescriptions locales en matière d’urbanisme : cela vous indiquera simplement si vous avez le droit d’installer une piscine sur votre terrain, et dans quelles conditions. La carte communale, le plan d’occupation des sols et le plan local d’urbanisme vous indiqueront ce que vous devez savoir. Rapprochez-vous de votre mairie avant de construire la piscine !

Ensuite, une fois que vous saurez que vous avez le droit de construire votre piscine semi-enterrée, il faut le faire dans les règles. Ici, c’est le code de l’urbanisme qui déterminera les formalités préalables à la construction. Selon les cas (taille de la piscine, caractéristiques), vous pouvez avoir, dans le pire des cas, à demander un permis de construire, ou alors faire une simple déclaration ou bien, le plus simple, ne rien avoir à déclarer du tout !

Deux notions vous seront utiles pour ces points réglementaires : la surface de plancher de la piscine, et la surface d’emprise au sol.

Les impôts sur les piscines enterrées et semi-enterrées

La construction d’une piscine augmente la taxe d’habitation (en tant que dépendance de l’habitation) et la taxe foncière (si ces impôts existent encore d’ici quelques années). Néanmoins, cette taxe ne concerne que les piscines « en dur » : les piscines hors sol et déplaçables ou amovibles ne sont pas concernées.

En pratique, vous devez déclarer votre piscine auprès de votre des impôts. La bonne nouvelle, c’est que vous serez exonéré de taxe les deux premières années. La mauvaise nouvelle, c’est que vous devrez payer une taxe d’aménagement au moment du dépôt de la déclaration !

En revanche, la piscine ne constitue pas un élément de surface habitable, elle ne vient donc pas augmenter la surface habitable de votre maison (pour des éclaircissements : Comment connaitre surface habitable déclarée impôts ?)

Pour payer moins cher votre piscine semi-enterrée

  • Montez là vous-même. Ce n’est pas vraiment sorcier mais cela demande du temps et d’être plusieurs !
  • Faites jouer la concurrence et demandez des devis
  • Essayez d’acheter un modèle d’exposition

Une réflexion sur “Les piscines semi enterrées : matériau et prix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *