Les étapes à suivre pour construire une piscine à débordement en béton

Depuis plus de 25 ans, les piscines à débordement étaient réservées aux clients très riches. Cette structure haut de gamme embellit toutes les piscines. Spécialement, en ce qui concerne les options luxueuses. Toutefois, aujourd’hui, le marché s’ouvre à plusieurs autres possibilités.

Notamment, les piscines hors-sol à débordement en béton. Pour en savoir plus sur ce type de construction, poursuivez la lecture de cet article.

Que faut-il savoir sur une piscine hors-sol en béton à débordement ?

En tant que particulier, avoir un petit ou un grand jardin n’est pas impossible pour y faire construire une piscine hors-sol avec du béton. Ce matériau est synonyme d’étanchéité, de durabilité et de solidité.

Pour ce qui est de la piscine à débordement, elle consiste à construire un bassin avec de l’eau qui déborde sur les parois pour tomber dans un bac. Ensuite, l’eau se versera dans la piscine, une fois que le système de filtration recouvre cette eau du bac.

Quels sont les avantages d’une piscine hors-sol en béton à débordement ?

Les piscines, en général, sont des piscines semi-enterrées ou en béton, mais jamais des piscines hors-sol en béton. Il faut savoir que ce type de construction pour des piscines non enterrées présentent plusieurs bénéfices qui se résument à ce qui suit :

  • elle vous permet de gagner de la place dans votre jardin ;
  • une piscine hors-sol en béton convient aussi à une semi-enterrée et enterrée pour une installation. Par contre, elle demande plus de travail et plus de temps ;
  • l’esthétique de la piscine hors-sol en béton est très agréable à regarder de l’extérieur et de l’intérieur.
À lire aussi :  La moquette de pierre pour terrasse de piscine comme revêtement !

Sachez qu’une piscine hors-sol en béton à débordement s’intègre parfaitement au reste paysage de votre jardin. Spécialement, si vous ajoutez une terrasse de piscine en bois ou de caillebotis.

Comment construire une piscine hors-sol à débordement en béton ?

Pour construire convenablement une piscine à débordement, suivez les étapes suivantes :

La première étape : l’étude du terrain

Pour réussir à construire votre piscine en béton à débordement, il convient d’étudier d’abord le terrain s’il peut supporter ou non ce type de piscine.

Le sol adapté pour cela est un terrain à calcaire et en pente et pas un sol argileux qui peut endommager la structure de la piscine.

Pour cela, faites appel à un spécialiste pour étudier votre terrain. Par la suite, faites la demande auprès de votre mairie pour obtenir un permis de construire.

La deuxième étape : les fondations

Comme son nom l’indique, il faut procéder à la construction de la piscine avec l’écoulement du béton sur les deux bassins tout en consolidant les parois.

La troisième étape : la construction

Cette dernière étape consiste à construire deux bassins. Le premier est pour la baignade qui ne présente pas de margelle et qui ressemble à n’importe quel autre bassin. Par contre, le second est pour le bac qui permet à l’eau qui déborde du premier bassin d’atterrir dans celui-ci afin qu’elle soit filtrée.

Au moment de la construction, il est important d’être vigilant en ce qui concerne le débordement constant et régulier de l’eau.

Les dimensions du bac tampon et du bassin doivent être parfaitement dimensionnées par rapport du débit du filtre, du volume des canalisations et de la fréquentation moyenne du bassin.

À lire aussi :  L'ozone pour traiter le spa et la piscine : désinfection efficace, économique et écologique

Généralement, le bac tampon est l’équivalent de 5 ou 10 % de la surface de la piscine. C’est pour cela, qu’il est important de faire appel à un professionnel pour ce type de construction.


Encore des questions ? Pour avoir un conseil de professionnel expert en entretien de piscines :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *