Le nettoyage à la vapeur : tout ce qu’il faut savoir

Pourquoi nettoyer à la vapeur ? Les avantages

Le nettoyage vapeur est écologique

Le nettoyage vapeur est efficace sans utiliser de détergents : c’est son principal attrait écologique. À quoi servirait un nettoyage s’il ajoutait d’autres produits toxiques ?

Il est donc adapté pour combattre les moisissures, les bactéries, certains virus, et autres bio-contaminants.

Les personnes sujettes à l’asthme apprécient particulièrement cette forme de nettoyage, qui ne demande pas l’usage de produits chimiques additionnels et qui préservent donc la qualité de l’air intérieur au lieu de la détériorer. Nettoyer sa maison à l’eau , autant que possible bien sûr, est l’une des façons les plus simples de conserver un environnement de vie sain.

Le nettoyage vapeur est peu coûteux

Le seul consommable a un coût dérisoire. Il faut évidement acheter ou louer une machine.

Le nettoyage vapeur est relativement facile

Il demande une formation moins poussée que celle qui implique de manipuler des produits détergents ou toxiques.

Que peut-on nettoyer à la vapeur ?

On utilise généralement la vapeur pour sécher, nettoyer, parfois désinfecter ou stériliser des surfaces et objets.

Nettoyer les vitres à la vapeur

C’est une alternative au chiffon et vinaigre blanc (ou chiffon et détergent tensio-actif) : un nettoyeur à main muni d’une raclette et simplement de l’eau. Idéal pour nettoyer vitres et miroirs de façon écologique. Les appareils sont électriques mais autonomes, ils ont un réservoir et peuvent donc créer la vapeur de façon indépendante pendant le lavage des vitres, carreaux et miroirs.

Nettoyer les sols à la vapeur

Sols, tapis, moquettes, parquets, carrelages : c’est sans doute l’usage principal des nettoyeurs vapeur. C’est l’idéal pour nettoyer en profondeur les surfaces textiles, et dégraisser les autres tout en décollant les saletés.

Attention à ne pas confondre les nettoyeurs vapeurs avec les nettoyeurs à l’eau chaude ou les shampooineuses. Un vrai nettoyeur vapeur consomme peu d’eau (la consommation s’exprime en litres par heure) tandis qu’un appareil nettoyeur de tapis à l’eau qui utilise la vapeur consommera en litres par minute.

Les tissus

Canapés, lits, matelas, couettes… Le nettoyage à la vapeur sèche a prouvé son efficacité pour tuer les nuisibles tels que les acariens et les punaises de lit dans la literie et les œufs à partir de 150 – 170 degrés.

Décoller du papier peint à la vapeur

Dans ce cas, la vapeur est utilisée pour dissoudre la colle du papier peint. Après avoir passé l’appareil vapeur sur les lés à décoller, il suffit de finir en tirant ou éventuellement au grattoir, mais cela vient très facilement.

Quels instruments pour nettoyer à la vapeur ?

Les balais vapeur

Ils se présentent comme des aspirateurs, mais ce sont des balais vapeur ! Ils ont un réservoir d’eau, une chaudière et projettes la vapeur sans aspirer. C’est l’appareil le plus classique que vous trouverez dans le domaine du nettoyage vapeur.

Les plus élaborés de distinguent par l’autonomie, la taille du réservoir, la puissance des résistances, la pression, un éventuel filtre anti-calcaire…

Certains sont hybrides et permettent de débrancher l’embout pour l’emmener partout de façon plus pratique (idéal pour faire rapidement une baignoire, puis un miroir, puis des vitres, etc.).

Les aspirateurs vapeur

Les nettoyeurs vapeur aspirateur ont une double fonction : aspirer les saletés (miettes, acariens, poussières) et produire de la vapeur. Ils sont idéaux pour les sols et les matelas et permettent d’éviter les doublons dans les placards.

Cependant, on ne peut pas être un excellent aspirateur et un excellent balai vapeur à la fois. S’ils sont évidemment très pratiques, il faut surveiller leur capacité à chauffer rapidement et voir où le fabriquant a fait des compromis. Pour une utilisation domestique, ils sont acceptables, en milieu industriel moins.

Les autolaveuses industrielles vapeur

Dans le milieu industriel, on voit des autolaveuses, des petits appareils sur routes, motorisés pilotés par un humain ou non, qui se déplacent comme une voiturette sur les surfaces à nettoyer. En pratique, ces machines de nettoyage sont rarement des appareils vapeur : en général ils utilisent des détergents spécifiques pour les sols. Rares sont celles qui utilisent la vapeur, et c’est dommage pour l’aspect écologique.

Les appareils vapeur à haute pression

Les appareils vapeur les plus puissants montent jusqu’à 5 ou 6 bars de pression.

Attention : même s’ils sont parfois de marque Kärcher, il ne faut pas les confondre avec les nettoyeurs Kärcher tels qu’on les a tous en tête ! Nous ne sommes plus ici dans le domaine de la vapeur mais de la projection d’eau. Ils sont complémentaires et peuvent répondre au besoin de façon écologique lorsque la vapeur ne serait pas adaptée (mousses sur une allée en pierre par exemple), mais ne sont pas des nettoyeurs vapeur à proprement parler.

Pour aller plus loin dans les appareils vapeur…

Cet article n’a pas vocation à être un guide d’achat ou un comparatif des appareils vapeur du marché. Vous trouverez un détail des fiches produit chez votre revendeur préféré, ou sur ce site d’informations qui vous expliquera les différences entre les différents modèles et vous dira où les acheter ou louer votre appareil pour le nettoyage vapeur au meilleur prix.

Pour finir : vapeur humide ou vapeur sèche ?

Vous pouvez être surpris, dans votre recherche sur le meilleur nettoyeur vapeur adapté à votre besoin, de trouver les termes vapeur humide ou vapeur sèche.

Les nettoyeurs vapeur créent de la vapeur en faisant monter la température de l’eau. En général, la chaudière des nettoyeurs domestiques amènent l’eau entre 70 et 120° grâce aux résistances, comme dans une bouilloire. Plus les résistances sont puissantes plus la vapeur est dite sèche.

En effet, si la vapeur contient toujours de l’eau, tout est affaire de proportions entre molécules à l’état liquide et à l’état gazeux. Plus il y a de molécules d’eau à l’état gazeux, plus la vapeur est dite sèche. La vapeur sèche contient peu d’eau liquide (6 % environ), donc peu de gouttes d’eau, elle ne mouille pas. On ne sent par exemple dans les pressings, ce n’est pas la même atmosphère que dans un sauna ou la vapeur est humide.

En revanche, même avec un appareil qui produit surtout de la vapeur sèche, on peut tout de même trouver de l’eau à l’état humide sur les fenêtres à cause de la condensation. C’est tout à fait normal : l’eau ne peut rester indéfiniment à l’état de vapeur si la température du milieu est inférieure à 100°, c’est logique…

Enfin, précisons que rechercher une vapeur sèche n’est pas intrinsèquement qu’une vapeur humide : tout dépend des besoins, comme toujours !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *