Comment calculer et optimiser le coût de consommation de pompe pour piscine ?

Dans une piscine, la consommation électrique représente l’un des principaux postes de dépenses. Calculer le taux de consommation d’une piscine vous permet d’améliorer votre consommation électrique. Comment calculer la consommation électrique d’une pompe de piscine ou pompe à chaleur ? Comment optimiser votre consommation sur le long terme ? Il est toujours utile de connaître quelques méthodes pour faire un maximum d’économie en énergie.

Consommation électrique d’une piscine : la pompe de filtration

Ce n’est pas seulement la pompe, mais plusieurs équipements de piscine peuvent consommer de l’électricité. Dans la liste suivante, on retrouve les équipements qui consomment le plus d’électricité :

  • Le chauffage ;
  • La pompe régulatrice de pH ;
  • La pompe de filtration ;
  • La luminosité ;
  • Le chlorinateur ;
  • Les accessoires.

La pompe de filtration représente l’un des éléments qui consomme le plus d’énergie dans une piscine. Celle-ci fonctionne constamment sur de longues durées. Il faut cependant garder en tête que la filtration de l’eau représente 80 % de l’entretien du bassin, ce qui signifie que la qualité de votre eau en dépend.

Pour déterminer la consommation, il faut directement s’appuyer sur la puissance de la pompe et le temps de fonctionnement. Le calcul se fait selon la méthode suivante : la durée de fonctionnement par heure x la puissance de la pompe x le prix du kWh. Pour obtenir un résultat sur une consommation mensuelle, il faut simplement calculer la durée de fonctionnement cumulée durant 1 mois.

Prenons exemple sur une piscine avec une horloge de filtration qui sera définie 12 h par jour, sur une durée de 30 jours. La puissance de la pompe est estimée à 0,75 kW, et le volume de la piscine à environ 60 m3. En se basant sur le calcul précédent, vous aurez un total de 39,663 € de consommation énergétique.

Consommation électrique d’une piscine : le chauffage et les autres équipements

Le second poste de dépense le plus important dans une piscine est le chauffage. Cependant, ce n’est pas toutes les piscines qui sont forcément équipées d’un chauffage.

Concernant la consommation, il y a plusieurs types d’appareils dotés d’une consommation électrique variable. On parle plus exactement des pompes à chaleur, le chauffe-eau solaire, les chaudières, etc.

Dans le cas du chauffage, le taux de consommation va dépendre uniquement de la température que vous souhaitez avoir, mais aussi du climat de votre région. Par exemple, dans la région de Toulouse et au mois de juin, il sera très facile d’atteindre une température de 26 degrés, par contre en septembre, cela consomme un peu plus d’énergie. Selon quelques magazines, la consommation d’une pompe à chaleur a été estimée à 230 € sur une fréquence de 1570 kWh.

Revenant maintenant aux autres petits équipements comme les robots nettoyeurs, les lumières, les pompes doseuses, les volets roulants, et beaucoup d’autres encore. Bien sûr, la consommation de ces types d’appareils est parfaitement négligeable en comparaison avec la pompe de filtration et le chauffage.

Toujours d’après quelques magazines, les équipements luminaires consomment en général environ 4, 70 € sur une fréquence de 30 kWh par an. Ce qui représente environ 1 % de la consommation globale d’une piscine.

Comment optimiser la consommation électrique de votre piscine ?

On ne peut pas éliminer complètement la consommation électrique d’une piscine, mais cela ne veut en aucun cas dire qu’il n’y a pas de moyen pour l’optimiser et faire quelques économies.

Vous pouvez commencer par ajuster quotidiennement les heures de filtration de votre pompe. Il est aussi nécessaire de revoir les offres des fournisseurs d’électricité, car il se peut que vous trouviez votre bonheur ailleurs que chez votre fournisseur actuel.

Ajuster les heures de filtration et revoir les offres des fournisseurs ne sont pas les seules solutions qui vous permettront d’économiser sur le long terme. Vous pouvez opter pour l’hivernage passif ; celui-ci consiste à éteindre carrément la pompe durant tout l’hiver. Ce qui signifie qu’elle ne fonctionnera pas durant à peu près 3 mois, mais le jour où vous voudrez utiliser votre piscine, il se peut que vous ayez quelques dépenses concernant l’entretien. Il faudra vider la moitié du bassin, et le nettoyer avec des produits chimiques adaptés, ce qui représente quand même un budget. Maintenant, vous savez davantage sur la façon et comment réduire la consommation énergétique de votre piscine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *