Peut-on chauffer sa piscine avec des panneaux solaires ?

Découvrez comment l’énergie solaire peut vous aider, ou pas, à chauffer une piscine…

Une piscine c’est génial, mais ça ne dure jamais assez longtemps. Passé les mois d’été et celle-ci retourne en hibernation. Autrefois les piscines pouvaient être chauffées au fioul mais cela était une aberration écologique. Mais aujourd’hui, avec l’énergie solaire, est-il possible de rendre une piscine utilisable pendant les mois les plus frais ?

Reprenons si vous le voulez bien. Avec le fioul, aucun problème : il suffit de chauffer l’eau. Le problème est que le chauffage des piscines coûte cher et est loin d’être sans impact sur l’environnement. En moyenne pour chaque degré ajouté à la température de l’eau de votre piscine, la consommation d’énergie augmente de 10 à 30 % (selon l’endroit où vous vivez)…

Combien ça coûte de chauffer une piscine ?

Pour chauffer une piscine moyenne (8 mètres sur 4) de mai à septembre dans une région tempérée, il faut compter entre 400 € (avec un système fonctionnant au gaz naturel), 700 € (avec un chauffage au fioul) et 800 € (avec un chauffage électrique). Le chauffage au propane peut coûter jusqu’à 1 100 € ! Ce n’est pas bon pour votre porte-monnaie, ni pour la planète.

En France, par exemple, quelque 90 % des piscines, tant privées que publiques, sont équipées d’une pompe à chaleur qui utilise l’un des combustibles énumérés ci-dessus. Les pompes à chaleur, plus écologiques, sont même devenues plus populaires !

Mais il existe une autre source d’énergie à la fois gratuite et écologique : le soleil.

Aujourd’hui, l’énergie solaire peut être utilisée comme un chauffage de piscine écologique, les nouvelles technologies offrant différents modèles et options. Jetons un coup d’œil à quelques-uns des modèles disponibles.

Chauffer une piscine avec ses panneaux solaires 

L’installation de panneaux solaires thermiques est une solution de plus en plus populaire, les panneaux solaires peuvent être fixés dans un endroit ensoleillé comme les murs ou un toit. L’eau de la piscine est pompée à travers les panneaux et passe par des cellules photovoltaïques. En se déplaçant, l’eau est chauffée par le soleil. Elle repasse ensuite dans la piscine, ce qui en augmente la température.

Il existe de nombreux modèles sur le marché, dont certains produisent également de l’électricité. Ces panneaux hybrides (développés par un entrepreneurs marseillais) peuvent non seulement chauffer l’eau mais aussi alimenter la pompe et le système de filtration. Gros investissement, les panneaux solaires ne sont pas les solutions les moins chères du marché. Cependant des aides existent et vous permettent de réduire le montant d’investissement initial. 

Convaincus ? Si vous souhaitez trouver un installateur qualifié pour l’installation de panneaux solaires thermiques, rendez-vous sur ArtisansConfiance.com.

Combien de panneaux solaires faut-il pour chauffer une piscine ?

Si votre piscine a une surface totale de 120 mètre carrés, une compensation de 50% signifie que vous aurez besoin d’un total de 60 mètres carrés de panneaux solaires pour la chauffer. Un panneau classique faisant environ 1,8 m2 cela signifie que vous aurez besoin d’une trentaine de panneaux solaires.

Avez-vous pensez aux dômes solaires ?

Une option plus flexible que les panneaux solaires est le dôme solaire. Ceux-ci permettent à l’eau de passer par un tuyau étroitement enroulé sous une couverture en plastique en forme de dôme. À l’intérieur du dôme, l’effet de serre (le fameux) joue son rôle.

L’eau est chauffée et retourne ensuite dans la piscine. Le dôme est fabriqué en plexiglas (un plastique incassable, résistant aux rayons UV, au chlore et au sodium). Et grâce à sa forme, le dôme peut chauffer l’eau toute la journée, même lorsqu’il ne fait pas très beau. En effet, le tuyau en spirale offre une grande surface, ce qui lui permet d’absorber un maximum de soleil.

Les dômes existent en différentes formes et tailles, mais en gros, vous aurez besoin d’un dôme pour 15 m3 d’eau. Avec la possibilité de déconnecter et de déplacer le dôme quand vous le souhaitez, c’est à la fois pratique et écologique.

Tapis et moquettes solaires

Pour les piscines privées plus petites, un tapis solaire pourrait être la solution. Il s’agit d’un long tuyau qui s’enroule d’avant en arrière et qui est fixé à un tapis en caoutchouc. L’eau est pompée dans le tuyau, puis chauffée par le soleil. Il n’y a pas de verre ou d’isolation, donc le chauffage se fait lentement, de la même manière qu’une douche solaire. L’eau chauffée retourne ensuite dans la piscine.

Des tapis de tailles différentes donneront des résultats différents, mais une augmentation de 10° Celsius de la température est plus que possible. Un système complet coûtera entre 115 et 230 euros par m2 de moquette.

Pour être efficace, le tapis doit représenter 30 à 60 % de la taille de la piscine – c’est pourquoi les tapis solaires sont plus adaptés aux petites piscines. Le tapis ou la moquette doit être placé dans le jardin ou sur un toit, où il peut profiter au maximum du soleil.

Si un tapis solaire ne peut pas remplacer un système de chauffage conventionnel, il peut certainement constituer un moyen efficace de réduire les coûts de chauffage. Les tapis solaires sont robustes et résistants – ils résistent aux changements de temps. Ils sont également souples et portables, ce qui signifie qu’ils peuvent être débranchés et rangés lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Simples et nécessitant peu d’entretien, les tapis solaires peuvent être très rentables.

Les couvertures de piscine solaires

Enfin, il y a la couverture solaire de piscine. Légères et pratiques, elles sont constituées d’une couche de bulles qui captent la chaleur du soleil. Elles sont placées en contact direct avec l’eau et chauffent ainsi la piscine. Plus la couverture est épaisse et plus elle couvre de bassin, plus elle sera efficace.

Les couvertures solaires réduisent également l’évaporation et empêchent la température de l’eau de chuter pendant la nuit. Mais avant de vous précipiter pour en acheter une, tenez compte des points suivants.

  • Les couvertures solaires ne fonctionnent que par temps chaud et ensoleillé. Par temps de pluie, la piscine ne sera pas chauffée.
  • De plus, la couverture doit être rangée à l’ombre lorsqu’elle n’est pas utilisée.
  • Par temps froid, elle doit être remplacée par une couverture ou une bâche plus robuste.
  • Il est également important que la couverture ne soit pas utilisée lorsque la piscine est traitée avec des produits chimiques.
  • Enfin, personne ne doit utiliser la piscine lorsque la couverture solaire est en place.

En respectant ces précautions, une couverture solaire de piscine peut partager le travail d’un système de chauffage existant et vous aider à économiser de l’énergie.

Conclusion

Outre les panneaux solaires thermiques, l’énergie solaire ne peut pas remplacer totalement les systèmes de chauffage classiques – mais elle peut réduire drastiquement la facture de chauffage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *