L'UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ AGIT À BESANÇON POUR RÉDUIRE SA VULNÉRABILITÉ FACE AU RISQUE D'INONDATION : DIAGNOSTIC ET REPÈRE DE LA CRUE DE 1910

L'Université de Franche-Comté agit à Besançon pour réduire sa vulnérabilité face au risque d'inondation :
diagnostic et repère de la crue de 1910

 

 

1. Contexte 


Dans le cadre de la mise en place de son Plan de Continuité d’Activité (PCA) et avec le concours de plusieurs stagiaires, l’Université de Franche-Comté a souhaité faire réaliser par l’Etablissement Public Territorial (EPTB) de Bassin Saône et Doubs un diagnostic de réduction de vulnérabilité aux inondations de son bâtiment « La Maison de l’Université », situé au coeur de Besançon. Celui-ci s’est basé notamment sur la crue de 1910, crue historique la plus importante connue sur ce secteur.

Spécialisé dans la réalisation de diagnostic de réduction de la vulnérabilité, l’EPTB SD est également l’animateur du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) du secteur de Besançon (2014-2016), qui comporte notamment une action de pose de nouveaux repères de crues à Besançon encore en cours.

C'est dans ce contexte que l'Université de Franche-Comté a souhaité profiter de la présence de l'EPTB pour matérialiser sur ses murs la hauteur maximale atteinte par la crue historique de janvier 1910.

 

2. Pose du sticker "repère de crue"


Au regard de la préservation du patrimoine historique de la Ville, la pose d'un repère de crue sur les murs en pierres de taille de la Maison de l'Université n'a pas été envisageable, le centre-ville ancien de Besançon étant classé secteur sauvegardé. C’est pourquoi, afin de renforcer sa démarche d’information et de réduction de sa vulnérabilité face au risque d’inondation, l’Université s’est finalement orientée vers la création d’un sticker « repère de crue » qui correspond graphiquement à la réglementation actuelle et qui a été posé jeudi 15 décembre 2016 sur la façade vitrée de la Maison de l’Université, avec l’appui des services de l’EPTB SD.

La pose de ce sticker vient également compléter la démarche de recensement et de pose de nouveaux repères de crues menée par l’EPTB SD et la Ville de Besançon, le Maire étant en effet tenu de réaliser l’inventaire des repères de crue présents sur sa commune en vertu de ses pouvoirs de police et de ses obligations réglementaires en matière de gestion des risques naturels.

 

Cet article a été publié le 17/01/2017

Dernière mise à jour le 17/01/2017